Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Partner attachment and the development of traumatic and anxious-depressive symptoms among university students - 25/08/19

Doi : 10.1016/j.sexol.2019.08.002 
J. Machado a, c, , J. Bruno a, c, C. Rotonda b, c, J. Siles a, T. Steinmetz a, C. Zambelli a, L. Vismara d, C. Tarquinio a, c
a APEMAC, équipe EPSaM, université de Lorraine, 57000 Metz, France 
b APEMAC, équipe MICS, université de Lorraine, 54000 Nancy, France 
c Centre Pierre Janet, université de Lorraine, 57000 Metz, France 
d Facoltà di Stidu Umanistici, Dipartimento di Pedagogia, Psicologia, Filosofia, 09123 Cagliari, Italia 

Corresponding author. Pôle recherche, centre Pierre Janet, université de Lorraine, Île du Saulcy, Bâtiment A (ISGMP), 57000 Metz, France.Pôle recherche, centre Pierre Janet, université de Lorraine, Île du Saulcy, Bâtiment A (ISGMP)Metz57000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 25 août 2019

Summary

Context

A wide literature has demonstrated how attachment style can impact symptomatology, for instance anxious, depressive, and post-traumatic symptoms. Life as a student, as a transition period between adolescence and adulthood, constituting a at-risk population in terms of health measures, may be particularly interesting to study regarding attachment to a partner and anxiety, depression, and trauma. The aims of this study were to evaluate in a French University student population: (1) the presence of anxious, depressive, and post-traumatic symptoms; and (2) the relationship between those symptoms and the attachment style with the partner.

Method

Based on volunteer French students, we conducted an internet-based data collection procedure with online questionnaires (PCLS, HADS, ECR).

Results

Both attachment dimensions (i.e., abandonment anxiety and intimacy avoidance) impacted post-traumatic symptoms (PCLS score). The higher the attachment anxiety score, the higher the HAD scores of anxiety and depression. In contrast, a decrease in the attachment avoidance score was associated with an increase in the anxiety and depression HAD score.

Discussion

From a psychotherapeutic perspective, consideration might be given to attachment style as a risk factor, maybe even a psychopathological vulnerability. From a clinical point of view, we must take that parameter into account to explain the clinical situation of patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Attachment, Students, Anxiety, Depression, Post-traumatic


Plan


 La version en français de cet article, publiée dans l’édition imprimée de la revue, est également disponible en ligne : https://doi.org/10.1016/j.sexol.2019.08.001.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.