Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les crampes musculaires en dialyse sous citrate sont liées à une altération de l’activité mitochondriale et de la qualité du microbiote - 26/08/19

Doi : 10.1016/j.nephro.2019.07.066 
P.-Y. Durand 1, , M. Edeas 2, D. Attaf 3, G. Seret 4, V. Menoyo-Calonge 1
1 ECHO, Vannes, France 
2 Inserm, Cochin Institut, Paris, France 
3 Hôpital Beregovoy, Nevers, France 
4 ECHO, Le Mans, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Certains patients présentent des crampes musculaires intenses en dialyse avec un dialysat au citrate, indépendamment de toute contraction hydrosodée. Cette étude est à la recherche d’un nouveau mécanisme physiopathologique à l’origine des crampes musculaires.

Méthodes

Étude pilote prospective monocentrique ouverte cas-témoins. Durée de l’étude : 2 semaines décomposées en 2 phases d’une semaine. Phase 1 dialysat à l’acétate ; Phase 2 dialysat au citrate. Comparaison de 2 groupes de patients : Groupe « Crampes » (N=5) sélectionnant des patients présentant des crampes musculaires fréquentes et intenses per- ou interdialytiques. Groupe Contrôle (N=5) sélectionnant des patients jamais atteints de crampes musculaires. Pour chaque phase, étude du stress oxydant par Malondialdéhyde plasmatique (MDA), 8-Hydroxy Guanosine (8-OH DG), Glutanion peroxydase (GPX) ; étude de l’activité mitochondriale dans les PBMC (Peripheral Blood Mononuclear Cells) par l’Activité mitochondriale (ATP/ADP), la respiration mitochondriale, la densité mitochondriale (citrate synthase). Etude de l’inflammation par CRP, TNF-Alpha, IL-8. Dosage de ces marqueurs en pré- et post-dialyse, et au moment des crampes musculaires. Dosage de la citratémie, étude du microbiote intestinal.

Résultats obtenus ou attendus

Pour le groupe « Crampes » versus groupe contrôle, la citratémie est augmentée dans la phase 2 (33 vs. 10mg/L ; p=0,00) ; la respiration mitochondriale est significativement altérée (rapport physiologique- non phosphorylante/respiration maximale), les capacités respiratoires mitochondriales de routine et maximale sont diminuées. Les marqueurs de l’inflammation ne sont pas significativement différents. Paradoxalement, le stress oxydant est plus intense dans le groupe contrôle. Dans le groupe « Crampes » la richesse du microbiote est diminuée, avec surexpression de taxons potentiellement pathogènes : Helicobacter, Lachnospira, Rosburia, Haemophilus versus Ruminococcus et Escherichia.

Conclusion

Les crampes musculaires en dialyse sous citrate, lorsqu’elles ne sont pas dues à la contraction hydrosodée, sont liées à une altération des fonctions mitochondriales et à un microbiote moins diversifié et potentiellement plus pathogène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 290-291 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Méthode simple de mesure de la masse globulaire totale pour corriger la variabilité liée à l’hémodilution en dialyse
  • A. Alayoud, M. Azizi, M. Arryhani
| Article suivant Article suivant
  • Concept de fragilité ABCDEF : nouveau défi chez le dialysé
  • T. Akoha, A. Simour, N. Maroun, A. Corchia, N. El Biyadi, C. Muresan, R. Matesan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.