Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des traumatismes du massif dentomaxillofacial de l'adulte - 28/08/19

[31-675-R-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8551(19)86562-4 
N. Martin-Duverneuil  : Professeur associé au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris, praticien hospitalier
 Service de neuroradiologie, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 21
Iconographies 43
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Envisager le bilan radiologique des traumatismes du massif dentomaxillofacial nécessite en premier lieu la connaissance la plus précise possible des circonstances de survenue de celui-ci (polytraumatisé, traumatisme facial isolé, contrôle postopératoire, etc.) et de l'état clinique du patient. Il repose sur plusieurs techniques dominées par les clichés standards et le scanner, dont l'interprétation est basée sur une connaissance précise des bases architecturales et anatomiques du massif facial et de la biomécanique fracturaire. Le cone beam CT se pose aujourd'hui comme une alternative diagnostique préférentielle des clichés standards parfois et surtout du scanner par sa définition osseuse optimale, son irradiation limitée et sa moindre sensibilité aux artefacts d'origine métallique (matériel de contention, traitements dentaires) ; en revanche, sa médiocre sensibilité en contraste l'exclut dès que l'atteinte traumatique dépasse le cadre maxillofacial, qu'une analyse tissulaire ou une injection de contraste sont nécessaires, c'est-à-dire dans les polytraumatismes, mais aussi dans les études du cadre orbitaire dès que l'analyse précise de son contenu est rendue cliniquement nécessaire. L'imagerie par résonance magnétique peut compléter le bilan dans certaines indications ciblées (respect des contre-indications, en particulier en présence de risque de corps étranger).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Massif facial, Mandibule, Cone beam CT, Scanner du massif dentomaxillofacial, IRM du massif dentomaxillofacial


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie inflammatoire et infectieuse de la sphère ORL
  • R. Souillard-Scemama, F. Dubrulle
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie dentomaxillaire normale
  • G. Teman, A. Lacan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.