Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Compréhension du délai de consultation pour les cancers gynécologiques bas chez les patientes âgées de plus de 65 ans - 05/09/19

Understanding lower gynaecological cancer consultation delay and help-seeking behavior in patients over 65

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.04.007 
Ester Aragones Vidal 1, , Myriam Dubuc 2, Noureddine Bouati 3, Gérard Bourrel 4, Fréderic Marchal 5
1 Université Reims Champagne Ardenne, département de médecine générale, 51, rue Cognac-Jay, CS 30018, 51095 Reims cedex, France 
2 Institut de cancérologie de Lorraine, 6, avenue de Bourgogne, CS 30519, 54519 Vandœuvre-lès-Nancy cedex, France 
3 CHU Grenoble Alpes, médecine gériatrique B, pavillon Elisée-Chatin, CS 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
4 Plateforme CEPS, laboratoire Epsilon EA4556, département de médecine générale, université de Montpellier, 2, rue École de Médecine, CS 59001, 34060 Montpellier cedex 2, France 
5 Université de Lorraine, CNRS, institut de cancérologie de Lorraine, département de chirurgie, CRAN, UMR 7039, 6, avenue de Bourgogne, CS 30519, 54519 Vandœuvre-lès-Nancy cedex, France 

Ester Aragones Vidal, Université Reims Champagne Ardenne, département de médecine générale, 16, rue Kellermann, 57000 Metz, France.Université Reims Champagne Ardenne, département de médecine générale16, rue KellermannMetz57000France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Il existe des délais de consultation de plus de six mois pour les tumeurs de l’utérus et des délais diagnostiques de plus de 5 ans pour les tumeurs de la vulve. Ces cancers ont des pics d’incidence au-delà de 65 ans et des symptômes caractéristiques (écoulements ou saignements vaginaux, prurit). Ce travail cherchait à comprendre le vécu des patientes âgées de plus de 65 ans pendant cette période de temps et à identifier les leviers à la consultation.

Méthodes

Une étude qualitative par des entretiens semi-dirigés avec une double analyse (sémio-pragmatique et psychodynamique) a été réalisée auprès de femmes de plus de 65 ans suivies pour un cancer gynécologique bas, recrutées dans un centre de cancérologie français.

Résultats

Douze personnes ont été interviewées. Les patientes se sont aidées des caractéristiques et de leurs ressentis pour choisir le mode d’action. Elles se sont servies des représentations, des croyances subjectives et des expériences passées pour donner un sens aux symptômes. L’entourage a eu un rôle important dans l’incitation à la consultation. Des difficultés ont été ressenties lors du début du parcours de soins. De nombreux éléments ont influencé le chemin vers la consultation. Les principaux leviers sont l’information du patient et l’amélioration de la relation médecin–patient.

Conclusions

Les éléments identifiés sont similaires à ceux retrouvés pour d’autres cancers. La principale spécificité pour cette population paraît être la représentation du vieillissement de l’appareil gynécologique et le tabou face à l’entourage pour ce type de problématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Delays for consultation of more than six months exist for uterine cancer. Delays in diagnosis of more than five years exist for vulvar cancer. The peak incidence of these neoplasms appear after the age of 65 years. Patient's symptoms are characteristically swelling, vaginal bleeding or itching. This study aims to understand what is happening during this period for women over 65 years old. It also tries to identify triggers during the help-seeking period.

Methods

Qualitative studies using semi-structured interviews with dual analyses (semio-pragmatic and psychodynamic) have been conducted on a population of older (65+) gynaecologic cancer patients, recruited from a French oncology centre.

Results

Twelve patients were interviewed. Patients’ courses of action were determined by the characteristics of their symptoms, their feelings and their emotions. Representations, subjective beliefs and past experiences were employed to make sense of their symptoms. The patient's friend and family circle had an important role in incentivizing the patient to seek consultation. Multiple factors affected the path towards consulting the doctor. The initial medical contact included several challenges. The patient would consult a doctor earlier if he had more information about his illness and if his relationship with the doctor was better.

Conclusion

Our findings are similar to those of other cancers. The peculiarity for this population appears to be the different representations of age-related changes in the reproductive system, and the taboo associated with this issue when facing friends and family.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Gynécologie, Tumeurs de l’appareil génital féminin, Sujet âgé, Signes et symptômes, Comportement de recherche d’aide, Recherche qualitative

Keywords : Gynaecology, Genital neoplasms, Female, elderly, Signs and symptoms, Help-seeking behaviour, Qualitative research


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 9

P. 747-758 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact d’une organisation régionale coordonnée pour sécuriser la prise en charge des patients sous anticancéreux oraux : CHIMORAL, une étude comparative
  • Christophe Maritaz, Nathalie Gault, Carine Roy, Florence Tubach, Sylvie Burnel, Jean-Pierre Lotz, CHIMORAL
| Article suivant Article suivant
  • Intérêts et limites de la recherche du déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase dans le suivi des patients traités par fluoropyrimidines : résultats de deux enquêtes nationales de pratiques réalisées auprès des médecins et des biologistes
  • Marie-Anne Loriot, Fadil Masskouri, Paolo Carni, Karine Le Malicot, Jean-François Seitz, Pierre Michel, Jean-Louis Legoux, Olivier Bouché, Thierry André, Roger Faroux, Suzette Delaloge, David Malka, Joel Guigay, Juliette Thariat, Fabienne Thomas, Chantal Barin-Le-Guellec, Joseph Ciccolini, Jean-Christophe Boyer, Marie-Christine Étienne-Grimaldi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.