Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Republication de : Diagnostic et comorbidités des troubles du rythme veille-sommeil - 05/09/19

Reprint of: Diagnosis and comorbidities of Circadian Rhythm Sleep Disorders

Doi : 10.1016/j.msom.2018.12.002 
Elisabeth Ruppert 1, 2, , Ulker Kilic-Huck 1, 2

et le Groupe consensus chronobiologie et sommeil de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS)3

  Membres du Groupe de consensus chronobiologie et sommeil SFRMS : P. Bourgin, B. Claustrat, F. Duforez, Y. Esquirol, C. Gronfier, U. Kilic-Huck, D. Leger, A. Metlaine, E. Mullens, M.A. Quera-Salva, E. Ruppert, C. Schroeder, J. Taillard.

1 Hôpital Civil, centre des troubles du sommeil–CIRCSom, département neurologique, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 
2 Université de Strasbourg, institut des neurosciences cellulaires et intégratives, CNRS - UPR 3212, 5, rue Blaise-Pascal, 67000 Strasbourg, France 

Elisabeth Ruppert, Hôpital Civil, centre des troubles du sommeil–CIRCSom, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France.Hôpital Civil, centre des troubles du sommeil–CIRCSom1, place de l’HôpitalStrasbourg cedex67091France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Les troubles du rythme circadien veille-sommeil ou TRCVS résultent d’une perturbation de l’horloge endogène (TRCVS intrinsèques) ou d’un défaut d’alignement entre l’horloge endogène et un environnement extérieur imposé (TRCVS extrinsèques). Parmi les TRCVS intrinsèques on distingue le syndrome de retard de phase, le syndrome d’avance de phase, les rythmes veille-sommeil irréguliers et les rythmes différents de 24heures. Les TRCVS extrinsèques comprennent la désadaptation au travail en horaires décalés ou de nuit, le trouble lié au décalage horaire et le trouble du rythme circadien veille-sommeil non spécifié. Les prévalences exactes des différents TRCVS ne sont pas connues. Certains TRCVS sont particulièrement fréquents, comme le syndrome de retard de phase chez l’adolescent. De manière générale, les TRCVS sont probablement sous diagnostiqués.

Les TRCVS entraînent une insomnie et/ou une somnolence diurne excessive. Il est important d’évoquer une perturbation de l’horloge biologique devant toute plainte d’insomnie et de somnolence. Par ailleurs, les TRCVS peuvent être intriqués aux autres troubles du sommeil. Ainsi, il est primordial de ne pas négliger la composante TRCVS dans la démarche diagnostique et thérapeutique de ces comorbidités.

Les TRCVS causent une souffrance cliniquement significative avec des répercussions mentales, physiques ou socioprofessionnelles. Ces troubles sont très fréquemment associés à des comorbidités dont les mieux décrites sont les troubles neurodéveloppementaux, psychiatriques et neurodégénératifs. Concernant les comorbidités neurodéveloppementales, une approche thérapeutique chronobiologique est complémentaire de la prise en charge usuelle. Elle permet de limiter l’impact significatif des TRCVS sur la qualité de vie, le fonctionnement diurne, les interactions sociales et les difficultés neurocognitives de l’enfant. En pathologie psychiatrique, les troubles du sommeil et des rythmes circadiens veille-sommeil représentent un facteur de vulnérabilité, de risque suicidaire, de rechute et de pharmacorésistance. Il est donc important de savoir rechercher un TRCVS associé à une comorbidité psychiatrique. Une approche chronobiologique visant à mieux entraîner le rythme veille-sommeil est complémentaire au traitement habituel. Les troubles du sommeil et des rythmes veille-sommeil peuvent être un signe préclinique en cas de maladie d’Alzheimer ou de maladie de Parkinson. Chez la personne âgée un trouble neurodégénératif débutant peut être associé à un TRCVS exprimé par une plainte de somnolence diurne, de réveils nocturnes et/ou d’irrégularité des rythmes veille-sommeil. Les patients atteints de maladie neurodégénérative sont particulièrement vulnérables à avoir un TRCVS et différentes données suggèrent qu’ils participent à la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer. Même s’il est évident que le traitement des TRCVS associés aux maladies neurodégénératives fait partie de l’arsenal thérapeutique, il reste incertain à quel point ce traitement peut impacter l’évolution de la maladie sous-jacente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Circadian rhythm sleep disorders (CRSD) result from a disturbed endogenous clock (intrinsic CRSD) or from a misalignment between the biological clock and an imposed environment (extrinsic CRSD). Among intrinsic CRSD, one distinguishes the delayed sleep-wake phase disorder, the advanced sleep-wake phase disorder, the irregular sleep-wake rhythm disorder and the non-24-hour sleep-wake rhythm disorder. Shift work disorder, jet lag disorder and circadian sleep-wake disorder not otherwise specified are extrinsic CRSD. Prevalences of the different CRSD remain largely unknown. Some CRSD are particularly frequent such as sleep delayed phase syndrome in adolescents. Overall, CRSD are probably under-diagnosed.

CRSD generate insomnia and excessive daytime somnolence. A biological clock dysfunction has to be evoked in case of insomnia or sleepiness. Furthermore, as CRSD can overlap with other sleep disorders, their diagnosis and treatment are essential.

CRSD cause significant mental, physical or socio-professional sufferings. They are frequently associated with comorbidities, mainly neurodevelopmental, psychiatric and neurodegenerative disorders. Regarding neurodevelopmental comorbidities, therapy using a chronobiological approach is complementary to the usual clinical care. It helps to limit the significant impact of CRSD on quality of live, daytime functioning, social interactions and neurocognitive difficulties in the children. In psychiatry, sleep disorders and circadian rhythms sleep-wake disorders are a factor of vulnerability, of suicidal risk, of relapse and pharmacoresistance. Thus, diagnosis of CRSD associated with a psychiatric disorder is of major importance. Treatment using a chronobiological approach reinforcing the entrainment of the sleep-wake cycle is complementary to usual treatments. Sleep disorders and circadian sleep-wake rhythm disorders can be a preclinical sign of Alzheimer's and Parkinson's disease. In the elderly, a beginning neurodegenerative disorder can be associated with a CRSD and complaints of sleepiness, nocturnal awakenings and/or irregular sleep-wake cycles. Patients affected by neurogenerative disorders are particularly vulnerable for having CRSD. Data from different studies suggest that CRSD participate in pathophysiology of Alzheimer's disease. Even though treatment of CRSD associated with neurodegenerative disorders is entirely part of the treatment strategy, it remains uncertain to which extend this treatment may impact disease progression.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Cet article est paru initialement dans la revue La presse médicale ; nous remercions la rédaction de la revue pour son aimable autorisation de reproduction. Pour citer cet article, utiliser la référence de sa première parution : La Presse Médicale 2018;47(11–12P1):969–76.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 3

P. 161-168 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Republication de : Physiologie de l’horloge biologique
  • Damien Leger, Arnaud Metlaine, Claude Gronfier, et le Consensus Chronobiologie et sommeil de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS)
| Article suivant Article suivant
  • Republication de : Les outils validés pour le diagnostic des troubles du rythme circadien veille-sommeil (TRCVS) chez les adultes et enfants
  • Jacques Taillard, Eric Mullens, et le Groupe consensus chronobiologie et sommeil de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.