Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Republication de : Le travail posté et de nuit et ses conséquences sur la santé : état des lieux et recommandations - 05/09/19

Reprint of: Shift-workers and night-workers’ health consequences: State of art and recommendations

Doi : 10.1016/j.msom.2018.12.005 
Damien Leger 1, , Yolande Esquirol 2, Claude Gronfier 3, Arnaud Metlaine 1
et le

Groupe consensus chronobiologie et sommeil de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS)4

  Membres du Groupe de consensus chronobiologie et sommeil SFRMS : Patrice Bourgin, Bruno Claustrat, François Duforez, Yolande Esquirol, Claude Gronfier, Ulker Kilic-Huck, Damien Léger, Arnaud Metlaine, Eric Mullens, Maria-Antonia Quera-Salva, Elisabeth Ruppert, Carmen Schroeder, Jacques Taillard.

1 Université Paris Descartes, AP–HP, HUPC, Hôtel-Dieu de Paris, Centre du sommeil et de la vigilance, EA 7330 VIFASOM, 75004 Paris, France 
2 Hôpital Purpan, université de Toulouse, consultation de pathologie-professionnelle, 69000 Toulouse, France 
3 Université Claude-Bernard Lyon 1, Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CNRL), Inserm UMRS 1028, CNRS UMR 5292, équipe Waking, Lyon, France 

*Damien Leger, AP–HP, Hôtel-Dieu, université Paris Descartes, centre du sommeil et de la vigilance, 1, place du Parvis Notre-Dame, 75181 Paris cedex 04, France.AP–HP, Hôtel-Dieu, université Paris Descartes, centre du sommeil et de la vigilance1, place du Parvis Notre-DameParis cedex 0475181France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Plusieurs millions de travailleurs en France travaillent de nuit ou avec des horaires décalés (TPN=20 à 25 % des salariés) et sont donc soumis régulièrement à des variations de leurs horaires de travail et de repos.

Ce changement régulier des horaires est associé à une désynchronisation répétée de leur horloge biologique circadienne.

Les répercussions négatives sur le sommeil sont avérées avec insomnie, somnolence, et réduction du temps de sommeil par 24heures.

Il existe un effet avéré du TPN sur la survenue d’un syndrome métabolique, avec un effet probable sur celle d’une obésité, d’un diabète de type 2 et d’une hypertension artérielle et de maladie coronarienne.

On retrouve un effet probable du travail de nuit sur la survenue d’un cancer, notamment d’un cancer du sein.

Le travail de nuit est non recommandé chez la femme enceinte compte tenu du risque de fausse-couche, prématurité et de retard de croissance intra-utérin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

There are in France several millions of shift-workers and night-workers (20 to 25% of employees). These workers are therefore subject to variations in their working and rest schedules.

These regular schedule changes are associated with repeated desynchronization of circadian biological clock.

The negative impacts on sleep are insomnia, drowsiness, and reduced sleep time in 24hours.

There is also a proven effect on the occurrence of a metabolic syndrome, with a likely effect on obesity, type 2 diabetes, blood pressure and coronary artery disease.

There is a likely effect on the occurrence of cancer (including breast cancer).

Night working is not recommended for pregnant women because of the risk of miscarriage, prematurity and intrauterine growth retardation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Cet article est paru initialement dans la revue La presse médicale ; nous remercions la rédaction de la revue pour son aimable autorisation de reproduction. Pour citer cet article, utiliser la référence de sa première parution : La Presse Médicale 2018;47(11–12P1):991–9.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 3

P. 191-199 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Republication de : Surveillance et prévention des conséquences du travail poste et de nuit : état des lieux et recommandations
  • Arnaud Metlaine, Damien Leger, Yolande Esquirol, et le Groupe consensus chronobiologie et sommeil de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS)
| Article suivant Article suivant
  • Les enjeux de recherche du neurofeedback dans le trouble insomnie chronique
  • J.-A. Micoulaud-Franchi, C. Daudet, S. Bioulac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.