Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs associés au burn-out chez les techniciens supérieurs d’anesthésie réanimation dans un centre hospitalo-universitaire au centre tunisien - 11/09/19

Burnout Syndrome and its associated factors among Anesthesia Technicians in a Teaching Hospital in the central region of Tunisia

Doi : 10.1016/j.amp.2019.08.005 
Houda Kalboussi a, b, Asma Chouchane a, b, , Fehmi Ferhi c, Lamis Nsiri c, Maher Maoua a, b, Sana El Guedri a, b, Haifa Aroui d, Imène Kacem a, b, Aicha Brahem a, b, Souheil Chatti a, b, Olfa El Maalel a, b, Khaled Ben Jazia c, Nejib Mrizak a, b
a Service de médecine du travail et de pathologies professionnelles, CHU de Farhat-Hached, 4002 Sousse, Tunisie 
b Département de médecine du travail et pathologies professionnelles, faculté de médecine Ibn-El-Jazzar, université de Sousse, Sousse, Tunisie 
c Service d’anesthésie et de réanimation, CHU de Farhat-Hached, 4002 Sousse, Tunisie 
d Service de médecine du travail, hôpital Ibn-El-Jazzar, 3100 Kairouan, Tunisie 

Auteur correspondant. Service de médecine du travail et de pathologies professionnelles, CHU Farhat-Hached, 4002 Sousse, Tunisie.Service de médecine du travail et de pathologies professionnelles, CHU Farhat-HachedSousse4002Tunisie
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 11 septembre 2019

Résumé

Introduction

Le burn-out (BO) est un état chronique causé par un niveau de stress élevé. L’anesthésie réanimation est une discipline médicale stressante qui expose à l’épuisement professionnel.

Objectifs

Déterminer la prévalence du BO chez une population de techniciens supérieurs d’anesthésie réanimation (TSAR) et identifier les différents facteurs qui y sont associés.

Matériel et méthodes

Étude transversale descriptive menée sur les trois derniers mois de l’année 2015, auprès des TSAR exerçant au Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) Farhat Hached de Sousse. La collecte des données socio-professionnelles s’est basée sur un auto-questionnaire anonyme. L’évaluation du stress était faite par des instruments de mesures validés, à savoir les questionnaires de Siegrist et de Karasek et l’évaluation du BO par le Maslach Burnout Inventory.

Résultats

Notre étude a concerné 46 TSAR, dont 41 % étaient en état de job-strain. Par ailleurs, 23,9 % des TSAR présentaient un déséquilibre effort/récompense. La prévalence du BO dans sa forme sévère et complète était de l’ordre de 8,7 % et dans sa forme incomplète de l’ordre de 39,1 %. Les TSAR du bloc opératoire de gynéco-obstétrique étaient les plus concernés par le BO. En étude univariée, aucun facteur personnel ni professionnel n’était significativement associé à la survenue du BO.

Conclusion

Nos résultats rejoignent ceux des études antérieures confirmant le taux de prévalence non négligeable du BO auprès de TSAR. Par conséquent, il s’avère important de prendre en considération les facteurs qui y sont associés vu leur retentissement sur le bien-être des anesthésistes et sur la qualité des soins fournis pour les patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Burnout syndrome (BO) is a major psychosocial problem caused by chronic stress in the work environment. It is reaching epidemic levels in the medical population. Anesthesiology is among the most stressful medical disciplines which expose to BO. In fact, anesthesia technicians face frequent clinically challenging scenarios, which are an inevitable source of stress.

Aims

To identify the prevalence of BO among anesthesia technicians, and its associated factors.

Methods

A cross-sectional study conducted for a period of 3 months in 2015 among anesthesia technicians in Farhat Hached Teaching Hospital in the central region of Tunisia. The survey covered all anesthetists in the operating room of gynecologist-obstetrics, visceral surgery, otolaryngology and ophthalmology. Data collection was based on a self-administered questionnaire with validated tools assessing burn-out (Maslach Burnout Inventory) and stress (Siegrist and Karasek). The data were analyzed using SPSS 23.0 software. A descriptive analysis was performed, also univariate analysis was performed calculating p values and OR. The significance level was set at 5%.

Results

Among 53 anesthesia technicians from 4 operating rooms, 46 anesthetists completed the survey indicating a response rate of 88%. According to the “Job Content Inventory”, 41% of technicians were in job-strain. Overall, 52.2% anesthetists indicated high levels of emotional exhaustion, 34.8% indicated high levels of depersonalization, and 43.5% showed low personal accomplishment. According to the Siegrist model, 23.9% of cases had an effort/reward imbalance. The results show that 8.7% of participants suffered from high levels of overall BO, while 39.1% experienced medium levels. A rate of 39.1%, 65.2%, and 56.5% of respondents scored in “high” or “moderate” risk of burn out (emotional exhaustion, depersonalization and personal accomplishment, respectively). The technicians of the operating room of gyneco-obstetrics were most at risk of BO. There was no significant relationship between BO and socio-demographic evaluated characteristics (age, gender, marital status, having children, poor relationship with family members and marital conflicts). Also, none of the occupational evaluated characteristics (work station, more than 20 years of seniority at work, break time at work, the last rest of 2 consecutive days dates back to more than 15 days, number of free weekends in the last 3 months, lack of rest compensator guard post, low social support and high degree of effort and overinvestment) were significantly associated with BO.

Conclusions

Our results are in accordance with those of previous studies confirming the high prevalence rate of BO among anesthesia technicians. No significant association, between BO and socio-demographic or occupational characteristics, was found in the present study. In spite of our results, some associated factors to BO should be taken into consideration because of their impact on the well-being of anesthesiologists and the quality of care provided to patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie réanimation, Épuisement professionnel, Centre hospitalier universitaire, Personnel hospitalier, Prévalence

Keywords : Anesthesia and intensive care unit, Anesthesia technicians, Burnout, Prevalence, Teaching hospital


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.