Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reconstructions multiligamentaires du genou par allogreffes : résultats cliniques et laxité postopératoire objective - 11/09/19

Multiligament knee injuries treated by one-stage reconstruction using allograft: Postoperative laxity assessment using stress radiography and clinical outcomes

Doi : 10.1016/j.rcot.2019.08.002 
Julien Billières a, b, Charlotte Labruyère a, Camille Steltzlen a, Amanda Gonzalez b, Philippe Boisrenoult a, Philippe Beaufils a, Nicolas Pujol a,
a Orthopedic Department, centre hospitalier de Versailles, Versailles-Saint Quentin University, 177, rue de Versailles, 78157 Le Chesnay, France 
b Division of Orthopaedics and Trauma Surgery, Geneva University Hospitals, 4, rue Gabrielle-Perret-Gentil, 1211 Geneva 14, Suisse 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 11 septembre 2019

Résumé

Introduction

Le traitement chirurgical des lésions multiligamentaires (MLKIs) est actuellement préféré au traitement fonctionnel mais il persiste des interrogations concernant la meilleure stratégie chirurgicale. Le meilleur moment pour opérer, des greffes autologues ou hétérologues, une chirurgie en un temps ou en séquentielle. Le but de cette étude était d’évaluer les résultats laximétriques des reconstructions multiligamentaires par allogreffes en un temps. L’hypothèse était que l’utilisation de ces allogreffes congelées et non irradiées donne une laxité résiduelle faible et des résultats cliniques satisfaisants.

Méthode

Entre novembre 2013 et juillet 2015, 23 patients présentant une MLKIs ont eu une reconstruction multiligamentaire en un temps par allogreffe. La classification utilisée était celle de Schenk (KD). Les résultats fonctionnels étaient évalués par les scores de KOOS (Knee injury and Osteoarthritis Outcome Score), de Lysholm, et IKDC (International Knee Documentation Committee Subjective Knee Evaluation Form) au recul minimum de 24 mois. Les laxités postopératoires comparatives ont été évaluées par radiographies en stress (valgus, varus, tiroir antérieur et postérieur) et exprimées en millimètres de différentielle (SSD) pour chaque laxité opérée.

Résultats

Trois patients ont été perdus de vue. Il y avait 6 lésions KD-I, 12 KD-II et 2 KD-IV, 12 lésions latérales et 10 médiales, 13 lésions aiguës et 7 chroniques. Trois patients présentaient des lésions neurovasculaires associées. Le recul moyen était de 29,4±6,1 mois.

La différentielle de laxité moyenne en valgus forcé était de 0,2mm±1,4mm (−2,1–2,2mm), de 1,4mm±2,5mm (−1,7–6,0mm) en varus forcé. Le tiroir postérieur moyen différentiel était de 7,2mm±3,9mm (1,2–16,0mm), de 3,6mm±5,1mm pour le tiroir antérieur (−4,8–16,8mm). L’IKDC objectif était réparti comme suit : 4 grade A, 3B, 7C, et 6D. Trois patients se plaignaient d’instabilité résiduelle. Le score IKDC subjectif postopératoire moyen au recul était de 67,2±19,6, Le score Lysholm de 77,3±16,5. Le profil moyen des paramètres KOOS était de 78,5±16,6 pour la douleur, 67,7±17,4 pour les symptômes, 86,5±14,2 pour les activités quotidiennes, 56±25,4 pour les sports, 47,2±28,6 pour la qualité de vie. Dix-neuf patients ont refait du sport, 6 au même niveau. Un patient a eu une arthrolyse arthroscopique pour raideur résiduelle.

Conclusions

Les reconstructions multiligamentaires du genou en un temps par allogreffe non irradiée sont fiables et efficaces. Il persiste fréquemment une laxité antéropostérieure mais les patients retrouvent une vie quotidienne normale et parfois la capacité de reprendre leurs sports au même niveau.

Niveau de preuve

Niveau IV, Étude de cohorte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lésion multiligamentaire, Luxation du genou, Allogreffe, Reconstruction, Radiographies dynamiques, Genou


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.