S'abonner

Les représentations philosophiques de la relation entre l’« esprit » et le cerveau des enseignants-chercheurs de psychologie : quelques implications - 12/09/19

The philosophical representations of psychology teachers and researchers of the mind-body problem: Some implications

Doi : 10.1016/j.psfr.2017.11.004 
T. Ripoll
 Laboratoire de psychologie cognitive (LPC), UFR ALLSH, Aix-Marseille université, 29, avenue R.-Schumann, 13100 Aix-en-Provence, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 18
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Des oppositions théoriques et épistémologiques ont jalonné l’histoire de la psychologie. L’hypothèse que nous évaluons ici est que ces oppositions sont soutenues, souvent de manière implicite, par des oppositions plus profondes, de nature philosophique, métaphysique, voire même religieuses. La question philosophique au cœur de cette étude concerne la dualité entre l’esprit et le cerveau et donc l’opposition classique entre dualisme et physicalisme. À l’aide d’un questionnaire qui a été adressé aux enseignants-chercheurs de 8 universités françaises, nous disposons désormais d’une représentation synthétique et précise du positionnement des enseignants-chercheurs issus des grandes sous-disciplines de la psychologie et des neurosciences. Au vu des résultats obtenus, il apparaît clairement que nos convictions philosophiques et métaphysiques sont extrêmement contrastées et révèlent des contradictions internes fortes au niveau même du fondement de notre discipline. Nous abordons dans la discussion l’impact de ces oppositions sur nos conceptions de la recherche comme de la pratique clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The history of psychology has been marked by strong methodological, theoretical and epistemological controversies. In this paper, we evaluate the hypothesis that these well-known controversies are often implicitly supported by philosophical, metaphysical and probably religious oppositions. The focus of our investigation concerns the classical opposition in philosophy between dualism and physicalism, more specifically the complex relationship between the brain and the mind. One hundred and sixty-six teachers and researchers (30 in clinical psychology, 37 in cognitive psychology, 31 in development psychology, 38 in social psychology and 30 in neurosciences) from 8 French universities have accepted to participate in this survey by responding to a questionnaire made of 17 questions. Data were analyzed using factor analysis technique and the results of the principal component analysis (PCA) revealed four main factors that are more likely to define accurately the philosophical profile of each sub-discipline. The main result of this survey is that philosophical and metaphysical positions, at the foundations of psychology, clearly distinguish and oppose the five studied sub-disciplines. At one extreme, there are cognitive psychologists and neuroscientists who are strongly physicalist. To the contrary, clinical and social psychologists exhibit more dualistic representation. Developmental psychologists occupy an intermediate position between these two extremes. Finally, we analyzed the implications of the participants’ philosophical representation differences, from an epistemological and clinical/practical point of view. The important point is that these philosophical and metaphysical oppositions are largely implicit. Indeed, inside our community, it is very rare, if not exceptional, that they are explicitly involved in the theoretical or epistemological conflicts, which exist inside our discipline. However, it is probable that they play a massive role in our debates, a role all the more important, as we are largely unconscious of them. The current study is the first to tackle such an important topic by describing more accurately the philosophical representation of scholars in major sub-fields of psychology. By revealing such deep metaphysical oppositions, we hope to shed a new light on the origins of these persisting conflicts in psychology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dualisme, Physicalisme, Psychologie, Philosophie de l’esprit, Enquête

Keywords : Dualism, Physicalism, Psychology, Philosophy of mind, Survey


Plan


© 2017  Société Française de Psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 3

P. 223-240 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • L’identité narrative de jeunes dits « vulnérables » s’apprêtant à transiter vers l’âge adulte au Québec
  • J. Marcotte, A. Villatte, G. Vrakas, A. Laliberté

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.