Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Environmental risk factors of primary brain tumors: A review - 14/09/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.08.004 
A. Vienne-Jumeau a, 1, C. Tafani b, 1, D. Ricard a, b, c,
a Service de Santé des Armées, Cognition and Action Group, Cognac-G, CNRS UMR 8257, université Paris Descartes, université de Paris, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 
b Service de neurologie de l’Hôpital d’Instruction des Armées de Percy, service de santé des armées, 101, avenue Henri-Barbusse, 92140 Clamart, France 
c École du Val-de-Grâce, école de Santé des Armées, 1, place Alphonse-Laveran, 75005 Paris, France 

Corresponding author. Service de neurologie de l’Hôpital d’Instruction des Armées de Percy, service de santé des armées, 101, avenue Henri-Barbusse, 92140 Clamart, France.Service de neurologie de l’Hôpital d’Instruction des Armées de Percy, service de santé des armées101, avenue Henri-BarbusseClamart92140France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 14 septembre 2019

Abstract

Adult primary tumors of the central nervous system are rare, but the incidence is increased in some European countries. Several environmental exposures have been investigated as potential risk factors, but for most, scientific evidence is still lacking. Here we review studies of environmental factors potentially involved in the carcinogenesis of brain tumors: the potential association between primary central nervous system tumors and ionizing radiation, some toxic agents (N-nitroso compounds, pesticides), air pollution, and radiofrequency electromagnetic waves. Brain-ionizing irradiation, especially during childhood, constitutes a well-established risk factor for brain tumors. Exposure to environmental toxins has been poorly explored and data give inconsistent clues about N-nitroso compounds or pesticides as risk factors of brain tumors even for prenatal exposure. For out-door pollution and risk of brain tumour, results of large prospective studies are contradictory. The effect of mobile phones on the risk of developing brain tumors has not been established for glioma and meningioma in adults, but the link with acoustic neurinoma is becoming robust. The effect of mobile phones has still not been explored in children.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Brain tumor, Brain neoplasm, Environmental risk factor, Environmental exposure


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.