Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quality of information transfer for informed consent: an experimental study in 21 patients - 27/03/08

Doi : RCOE-01-2006-92-1-0035-1040-101019-200519772 

M. Ghrea [1],

C. Dumontier [1],

A. Sautet [1],

C. Hervé [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Difficultés du transfert d'information en vue d'un consentement éclairé. Étude expérimentale chez 21 patients

Situé au cœur de l'éthique médicale, le devoir d'information concerne tout particulièrement le chirurgien orthopédiste, appelé, de par sa discipline, à porter atteinte à l'intégrité physique d'autrui pour des raisons purement fonctionnelles. Pour savoir si l'information était correctement transmise au cours d'une consultation, nous avons réalisé une étude prospective sur l'information reçue lors d'une consultation pour des lésions chroniques de la coiffe des rotateurs relevant d'un traitement arthroscopique pendant qu'un observateur assistait à la consultation. Au cours de notre étude, nous avons montré qu'il existait une différence importante entre l'information donnée par le médecin et l'information comprise et retenue par le patient. La concordance entre l'information donnée par le chirurgien et celle retenue par le patient variait de 15 à 50 %. Dès lors, la validité du concept du consentement éclairé est mise en doute si l'information qui doit le précéder n'est pas accessible au patient. La question éthique qui se pose aux chirurgiens est de savoir comment rendre cette information accessible aux patients, non pas pour pouvoir se défendre auprès des tribunaux, mais pour donner aux patients tous les éléments nécessaires à la prise de décision finale.

Abstract

Purpose of the study

Delivering information to the patient, an ethical obligation that has been recognized for years, has recently become a legal obligation. Proof of information delivery has become the legal responsibility of the surgeon. We conducted a prospective study to evaluate the quality of information transfer by assessing patient comprehension of information delivered in an orthopedic surgery unit.

Material and methods

All patients attending consultations before undergoing arthroscopic treatment for rotator cuff tendinopathy were enrolled in this study when the consultation was conducted in the presence of an observer. Two questionnaires, one for the patient and one for the surgeon, were used to collect what information was given about the pathological condition, the modalities of treatment, and the expected results of the treatment and its complications.

Results

All 21 patients included in the study considered they had been well informed and that they had understood their pathological condition as well as the complications of the proposed treatment. However, agreement between their stated comprehension and the information delivered was poor, varying from 15% to 50%. Furthermore, 90% of the patients stated they had understood the potential complications of the surgical procedure, even though the consulting surgeons had not (generally) provided information on such complications.

Discussion

There is a gap between what the surgeon says (or thinks he or she says) and what the patient understands. Potential biases in this study (non-unbiased observer) might explain this discrepancy, which was probably related to the unequal relationship between patient and physician in any consultation. Therefore, the basis of informed consent cannot be found in the details concerning complications actually delivered to the patient. Surgeons must become aware that the patients understand very little of their explanations. This does not mean that the information should not be delivered but on the contrary that it must be. The important point is not necessarily the information content but rather the quality of the human relationship enabling information transfer.


Mots clés : Éthique médicale , information des patients , chirurgie , complications

Keywords: Ethics , informed consent , surgery , complications


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° 1

P. 7-14 - janvier 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.