Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Survival of cementless dual mobility sockets: 10-year follow-up - 27/03/08

Doi : RCOE-07-2006-92-4-0035-1040-101019-200519779 

R. Philippot [1],

P. Adam [1],

F. Farizon [1],

M.-H. Fessy [1],

G. Bousquet [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous rapportons les résultats d'une série rétrospective à 10 ans de 106 prothèses totales de hanche avec une cupule non cimentée à double mobilité. Le but de l'étude était d'évaluer la survie à dix ans de cet implant acétabulaire. La série étudiée était continue et homogène, l'ensemble des prothèses a été implanté en première intention chez 90 sujets.

Les implants étudiés sont constitués d'une tige Profil-1® (Serf) associée à une cupule inox Novae-1® (Serf), un insert rétentif en polyéthylène, avec une tête de 22,2 mm en chrome cobalt. La coxarthrose était la principale indication et l'âge moyen lors de l'implantation était de 56 ans (23-87). Les patients ont été revus cliniquement et radiologiquement. Nous avons étudié la survie de cette cupule à dix ans par une méthode actuarielle, en prenant comme définition de l'échec, la reprise chirurgicale de la cupule pour cause aseptique. Le taux de survie actuariel global à dix ans était de 94,6 % (quatre changements acétabulaires). Il n'y a eu aucune luxation dans cette série.

La survie à dix ans de cet implant était comparable aux autres systèmes publiés dans la littérature. Cette étude confirme la grande stabilité de la cupule double mobilité. Nous préconisons donc la pose de ce type de cupule en première intention chez les sujets à risque d'instabilité postopératoire. La principale limite de cette technique est la luxation intra-prothétique qui a cependant une incidence faible (2 % à 10 ans dans notre étude) et dont le traitement est simple pour peu que le diagnostic en soit fait précocement.

Abstract

Survie à dix ans d'une cupule double mobilité non cimentée

Purpose of the study

We report a retrospective series of 106 total hip prostheses after 10 years of follow-up. The purpose of this study was to analyze survival of cementless dual mobility sockets.

Material and methods

The series included 90 consecutive patients with 106 first-intention total hip prostheses, all with cementless dual mobility sockets. All prostheses (Novae-1® socket and Profil-1® stem, Serf) were implanted within a 6-month period. The stainless steel socket was coated with alumina and had two short anchorage studs and a superior mooring screw and a polyethylene retentive liner. The stem had a 22.2 mm chromium cobalt head. The main indication for arthroplasty was degenerative joint disease. Mean age at implantation was 56 years (range, 23–87). All patients were seen for physical examination and x-rays every 2 or 3 years. We noted cup survival at 10 years (actuarial method), defining surgical revision for cup replacement due to an aseptic cause as the endpoint.

Results

Twelve patients died during the 10-year follow-up and one was lost to follow-up. The Postel-Merle d'Aubligné score improved from 7.1 before surgery to 15.8 at 10 years. There were two cases of isolated acetabular loosening, two intraprosthetic dislocations due to advanced wear of the polyethylene insert. The overall survival rate of the socket was 94.6% at 10 years. There were no episodes of prosthetic instability in this series.

Discussion

This study demonstrates the good 10-year survival of the dual mobility socket, comparable to that of conventional prostheses. The absence of a single case of prosthetic instability in this series confirms the good short-term and long-term stability of the dual mobility socket. Intraprosthetic dislocation, due to loss of the polyethylene retaining ring is the main limitation of this method. The incidence was, however, low (2% at 10 years) and treatment was not a problem. We recommend using the dual-mobility socket as the first-intention implant for patients with a high risk of postoperative instability, but also recommend it for all patients aged over 70 years since instability is the leading cause of surgical revision after this age.


Mots clés : Cupule double mobilité , prothèse de hanche , luxation

Keywords: Dual mobility socket , total hip arthroplasty , dislocation


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° 4

P. 326-331 - juin 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.