Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Urticaires - 04/10/19

[98-480-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0319(19)44810-3 
M.-S. Doutre  : Professeur
 Service de dermatologie, Hôpital Saint-André, CHU de Bordeaux, 1, rue Jean-Burguet, 33000 Bordeaux, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 05 octobre 2019

Résumé

L'urticaire est une dermatose fréquente, 15 à 20 % de la population faisant au moins une poussée au cours de leur vie, 0,1 à 3 % présentant une forme chronique, durant plus de six semaines. Elle est due à l'activation des mastocytes par des mécanismes immunologiques spécifiques d'antigènes ou le plus souvent non spécifiques d'antigènes entraînant la libération de médiateurs dont l'histamine est le principal. Il existe deux types de lésions, associées dans environ 50 % des cas : plaques érythémateuses, papuleuses, prurigineuses, fugaces et migratrices (urticaire superficielle) et/ou œdèmes prédominant au niveau du visage et des extrémités, également fugaces et migrateurs (urticaire profonde ou angio-œdème). Une cause allergique, bien que rare, ne doit pas être méconnue en cas d'urticaire aiguë, celle-ci pouvant potentiellement mettre en jeu le pronostic vital. L'urticaire chronique est une maladie inflammatoire chronique favorisée par un terrain atopique et/ou auto-immun sous-jacent. Parfois, il s'agit d'urticaires inductibles, le plus souvent d'origine physique, toujours déclenchées par le même stimulus et n'apparaissant pas en l'absence de celui-ci. Dans la majorité des cas, il s'agit d'une urticaire chronique spontanée, les poussées survenant sans cause précise. Les antihistaminiques H1 (anti-H1) de deuxième génération associés à la suppression des facteurs déclenchants ou aggravants et à l'éducation thérapeutique représentent le traitement de première intention des urticaires, efficace dans la plupart des cas. En cas de résistance aux anti-H1 solidement prouvée, des traitements associés peuvent être proposés en tenant compte du retentissement de l'urticaire sur la qualité de vie.


Mots-clés : Urticaire, Angio-œdème, Urticaire aiguë, Urticaire chronique, Mastocyte, Antihistaminiques


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.