Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les enfants de l'ICSI - 28/03/08

Doi : 10.1016/S0368-2315(07)78742-2 
S. Epelboin
Hôpital Cochin-Saint-Vincent-de-Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les études sur les enfants issus de FIV ou ICSI présentent d'importantes différences méthodologiques et portent sur des populations très hétérogènes. Concernant les données périnatales, il y a un consensus sur l'augmentation des risques de prématurité, d'hypotrophie et de mortalité périnatale, même après prise en compte des facteurs maternels et des grossesses multiples ou non. Il n'y a pas de différence significative dans les études entre ICSI et FIV, qui ne sont souvent pas individualisées. Les résultats des malformations congénitales en FIV sont contradictoires dans la littérature. Les risques de malformation de l'ICSI peuvent être liés à l'infertilité masculine (taux d'anomalies chromosomiques, microdélétions de l'Y, gènes liés à l'empreinte) ou à la technique (absence de sélection du spermatozoïde fécondant, perturbation du fuseau méiotique, risque d'introduction de matériel étranger, risque infectieux). L'analyse de la littérature est délicate du fait de biais méthodologiques. Ainsi, selon les études, les risques de malformations de l'ICSI sont identiques ou augmentés comparativement à ceux de la FIV. Sur le long terme, la synthèse des études ne justifie pas d émettre une quelconque certitude concernant électivement la croissance des enfants, leur développement cognitif ou psychomoteur, les risques de cancers ou de maladies épigénétiques. Les données actuelles sont plus rassurantes qu'inquiétantes, mais les bonnes études actuelles sur le développement des enfants méritent d'être développées en nombre, taille des cohortes et durée du suivi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Studies on children born as a result of IVF or ICSI present significant methodological differences and have been conducted on highly heterogeneous populations. Regarding perinatal data, there is a consensus of opinion on the increased risk of prematurity, growth retardation and perinatal mortality, even after maternal factors and the presence or absence of multiple pregnancies have been taken into account. There is no significant difference in the studies between ICSI and IVF, which are often not individualised. The results of birth defects following IVF treatment are contradictory in the literature. The risk of birth defects following ICSI can be caused by male infertility (chromosome abnormality rate, microdeletion of the Y chromosome, genetic fingerprint) or by the technique used (no selection of the fertilising spermatozoon, disturbance of the meiotic spindle, risk of introduction of foreign materials, risk of infection). Analysis of the literature is complicated because of methodological biases. Thus, according to the studies, the risks of defects following ICSI are identical or increased compared with those following IVF. In the long term, synthesis of the studies does not allow any certainty regarding the growth of children, their cognitive or psychomotor development, the risk of cancers or epigenetic diseases. The current data is more reassuring than worrying, but the good current studies on child development should be developed in terms of number, cohort size and monitoring period.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Enfant, FIV, ICSI, Infertilité

Keywords : Child, IVF, ICSI, Infertility


Plan

Plan indisponible

© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S3

P. 109-113 - février 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les indications de l'IMSI
  • P. Cohen-Bacrie, M. Dumont, A.M. Junca, S. Belloc, A. Hazout
| Article suivant Article suivant
  • En pratique, on retiendra
  • P. Sagot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.