Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de l’antibiothérapie en première intention en cas de bartholinite aiguë : à propos d’une série de 33 cas - 05/10/19

Antibiotics in first-line in case of bartholinitis: Retrospective Study of 33 Cases

Doi : 10.1016/j.gofs.2019.07.011 
C. Bertholdt a, , b , L. Andre a, J. Germain a, M. Soussoko a, O. Morel a, b, C. Mezan de Malartic a
a Pôle de gynécologie-obstétrique, maternité régionale universitaire, CHRU de Nancy, 10, rue du Docteur Heydenreich, 54000 Nancy, France 
b Unité Inserm U1254, CHRU de Nancy, rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La bartholinite aiguë est une pathologie fréquente, qui touche près de 2 % des femmes au cours de leur vie. Plusieurs solutions thérapeutiques sont utilisées, bien que leur efficacité ne soit pas démontrée dans la littérature. L’objectif principal était d’évaluer le taux de réussite de l’antibiothérapie en première intention. L’objectif secondaire était d’identifier les facteurs associés à la réussite du traitement.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective unicentrique entre janvier 2014 et juin 2018 au centre hospitalier universitaire de Nancy. Les critères d’inclusion étaient la présence d’une bartholinite aiguë traitée par une antibiothérapie en première intention. Les critères d’exclusion étaient les patientes perdues de vues après l’instauration du traitement. Le critère de jugement principal était l’absence de traitement chirurgical dans les 30jours suivant le début de l’antibiothérapie. Les facteurs associés à la réussite du traitement médical ont été recherchés.

Résultats

Trente-trois patientes ont été incluses. Le taux de succès du traitement médical était de 48,5 % à 30jours. En cas de symptômes évoluant depuis moins de 3jours, la réussite du traitement médical était plus fréquente (75 % vs 35,3 %, p=0,02). Le traitement médical était plus efficace en cas de lésion de moins 2cm (68,7 % vs 23,5 %, p=0,01). Après ajustement, le facteur associé à la réussite du traitement médical était la taille de la lésion2cm [ORa=5,31 (1,05–26,81]).

Conclusion

L’antibiothérapie en première intention en cas de bartholinite aiguë semble efficace mais devrait être ciblée selon certains critères d’éligibilité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Acute Bartholinitis is a common pathology affecting nearly 2% of women in their lifetime. Many treatments are used, although their effectiveness is not demonstrated in the literature. The main objective was to evaluate the success rate of first-line antibiotic therapy. The secondary objective was to identify factors associated with successful treatment.

Methods

We conducted a retrospective unicentric study between January 2014 and June 2018 at the University Hospital Center of Nancy. Inclusion criteria were the presence of acute bartholinitis treated with first-line antibiotic therapy. Exclusion criteria were patients lost to follow-up after initiation of treatment. The primary endpoint was the absence of surgical treatment within 30 days of initiation of antibiotic therapy. Factors associated with successful medical treatment were sought.

Results

Thirty-three patients were included. The success rate of medical treatment was 48.5% at 30 days. In the case of symptoms that had been evolving for less than 3 days, the success of medical treatment was more frequent (75% vs. 35.3%, P=0.02). Medical treatment was more effective in lesions of less than 2cm (68.7% vs. 23.5%, P=0.01). After adjustment, the only factor associated with successful medical treatment was lesion size2cm [ORa=5.31 (1.05–26.81)].

Conclusion

First-line antibiotic therapy for acute bartholinitis seems effective but should be targeted according to certain eligibility criteria.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bartholinite, Antibiotiques, Traitement médical

Keywords : Bartholinitis, Antibiotics, Medical treatment


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 47 - N° 10

P. 713-717 - octobre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le dosage de l’AMH est-il un marqueur de fertilité ?
  • C. Jamin
| Article suivant Article suivant
  • Quelle voie d’accouchement choisir après échec d’extraction par ventouse
  • M. Chamagne, E. Perdriolle-Galet, C. Baumann, O. Morel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.