Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'ADN FŒTAL LIBRE CIRCULANT: UN OUTIL D'EVALUATION DU RISQUE DE SURVENUE DE COMPLICATIONS OBSTETRICALES? - 05/10/19

CELL-FREE DNA FRACTION: CAN IT BE USED TO EVALUATE THE RISK OF OBSTETRICAL ISSUES?

Doi : 10.1016/j.gofs.2019.09.015 
Clémence Duvillier 1, 3, , Thibaud Quibel 2, 3, Céline Felsenheld 3, Lauriane Hupin-Genty 3, Camille Cohen 4, François Vialard 4, 5
1 Unité de recherche EA 7285, Université de Versailles- Saint-Quentin en Yvelines, 2 avenue de la source de la Bièvre, 78180 Montigny-le-Bretonneux, France 
2 Réseau Maternité en Yvelines et Périnatalité Active (MYPA), 20 Rue Armagis, Pavillon Courtois, 78100 Saint-Germain-en-Laye, France 
3 Centre Hospitalier Poissy/Saint-germain, Service d’Obstétrique et Gynécologie, 10 rue du Champ Gaillard, 78300 Poissy, France 
4 CHI Poissy/Saint Germain en Laye, Unités de Génétique médicale et Cytogénétique, 78300 Poissy, France 
5 EA7404-GIG, Université de Versailles- Saint-Quentin en Yvelines, 2 avenue de la source de la Bièvre, 78180 Montigny-le-Bretonneux, France 

Correspondant: Centre hospitalier Poissy/Saint-Germain, Service de gynécologie Obstétrique, 10 Rue du Champ Gaillard, 78300 Poissy, FranceCentre hospitalier Poissy/Saint-Germain, Service de gynécologie Obstétrique10 Rue du Champ GaillardPoissy78300France
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le samedi 05 octobre 2019

RESUME

OBJECTIF: L'objectif de notre étude était de rechercher une association entre la fraction fœtale d’ ADN circulant (ADNlc) dans le sang maternel au début du deuxième trimestre et les issues de grossesse.

METHODES: Nous avons réalisé une étude rétrospective au sein du centre hospitalier de Poissy, en incluant toutes les patientes ayant eu une consultation de cytogénétique en vue de réaliser un test d’ADNlc entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016. Seules les grossesses singletons dont l'issue était connue ont été conservées dans l'analyse. Le critère de jugement principal était un critère composite (survenue d'une complication obstétricale : accouchement prématuré spontané, prééclampsie, retard de croissance intra-utérin) Nous avons réalisé une analyse descriptive puis une analyse en sous-groupes: fraction fœtale élevée (>90ème percentile), fraction fœtale intermédiaire (groupe témoin) et fraction fœtale basse (<10ème percentile).

RESULTATS: 417 patientes ont été incluses avec un test d’ ADNlc réalisé à 17,1 semaines d’aménorrhée (SA). 17% des grossesses ont eu une complication, 8 se sont compliquées de pré-éclampsie (1,9%), 49 de retard de croissance intra utérin (11,8%) et 14 d'accouchement prématuré (3,4%). Concernant le critère de jugement principal, il n'y avait pas de différence significative sur la survenue d’une complication entre les groupes (p>0,99), ni pour la survenue de chacune de ces complications.

CONCLUSION: La fraction fœtale analysée mesurée par un test d’ ADNlc au début du deuxième trimestre n’est pas associée à un risque de complication obstétricale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

ABSTRACT

OBJECTIVE: The aim of the study was to evaluate if fetal cell-free DNA (cfDNA) fraction circulating in maternal blood at the beginning of the second trimester is associated with obstetrical complications.

METHODS: This is a retrospective unicentric study conducted at the hospital of Poissy Saint Germain between the 1st January 2015, and the 31st. December 2016, Each woman who had a genetic counselling in order to realize a non-invasive prenatal test (NIPT) was included. Only singleton pregnancies with a documented-issue were analysed. The primary criteria was a composite criteria, defined as the occurrence of preeclampsia, in utero fetal growth, or a spontaneous preterm delivery.

A descriptive analyse was first conducted, secondly completed by a sub-group one: "high fetal fraction" (>90th percentile) group, "low fetal-fraction"group (<10th percentile) and "medium fetal-fraction"(control group) group.

RESULTS: 417 women had a cfDNA test which was performed at a mean gestational age of 17,1 weeks of gestation. 17% of pregnancies met the primary criteria.Among them, there were 8 (1,9%) pre-eclampsia, 49 (11,8%) intra-uterine growth restriction and 14 (3,4%) preterm births. There was no significant difference for the occurrence of the primary criteria (p>0,99) and of each obstetrical complication between each group.

CONCLUSION: Fetal cf-DNA fraction measured at the beginning of the second trimester is not associated with common obstetrical complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : fraction fœtale, ADN libre circulant, complications obstétricales, pré-éclampsie, accouchement prématuré

Keywords : cell-free DNA, fetal fraction, obstetrical issues, pre-eclampsia, premature delivery



© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.