Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place et modalités des indications de recherche du ganglion sentinelle dans les tumeurs de la tête et du cou - 12/10/19

Sentinel lymph node biopsy in head and neck oncology

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.06.014 
Antoine Moya-Plana 1, , Joanne Guerlain 1, Odile Casiraghi 2, François Bidault 3, Séréna Grimaldi 4, Ingrid Breuskin 1, Philippe Gorphe 1, Stéphane Temam 1
1 Université Paris-Saclay, département de cancérologie cervico-faciale, Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France 
2 Université Paris-Saclay, département d’anatomopathologie, Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France 
3 Université Paris-Saclay, département de radiologie, Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France 
4 Université Paris-Saclay, département de médecine nucléaire, Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France 

Antoine Moya-Plana, Gustave Roussy Cancer Campus, département de cancérologie cervico-faciale, 94805 Villejuif, France.Gustave Roussy Cancer Campus, département de cancérologie cervico-facialeVillejuif94805France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 12 octobre 2019

Résumé

La recherche du ganglion sentinelle a été développée initialement dans la prise en charge du mélanome puis du cancer du sein. Son application dans les tumeurs de la tête et du cou est plus récente, probablement du fait de la complexité du drainage lymphatique cervical, de la proximité fréquente entre la tumeur primitive et sa zone de drainage et de la présence de structures anatomiques critiques (comme le nerf facial). En onco-dermatologie, avec une sensibilité de détection comparable et une faible morbidité, la technique du ganglion sentinelle a été validée en chirurgie cervico-faciale pour les mélanomes avec indice de Breslow supérieur à un millimètre ou ulcéré, les carcinomes de Merkel et les carcinomes épidermoïdes à haut risque. Pour les tumeurs des voies aéro-digestives supérieures, il est maintenant établi que cette technique est fiable en termes de détection et de sécurité carcinologique pour les carcinomes épidermoïdes T1-T2N0 de la cavité orale et de l’oropharynx. Sa réalisation permet, alors, d’éviter un curage ganglionnaire cervical aux patients dont les ganglions sentinelles sont indemnes. Il en résulte une diminution significative de la morbidité thérapeutique et une amélioration de la qualité de vie. Pour certaines localisations (comme le plancher buccal antérieur) où il existe une proximité entre la tumeur primitive et le premier relais ganglionnaire, on recommande une tumorectomie première afin d’optimiser la détection du ganglion sentinelle. Le développement de nouvelles techniques de repérage comme les procédures d’injection peropératoire ou l’utilisation de nouveaux traceurs (tel que le tilmanocept) devrait permettre d’améliorer encore la sensibilité de détection et d’en élargir les indications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Sentinel lymph node biopsy (SLNB) has been initially developed for melanoma and breast cancers. Its application in head and neck cancers is recent, probably due to the complexity of the lymphatic drainage, the proximity between the primary tumor and the lymph nodes and the critical anatomical structures (such as the facial nerve). In onco-dermatology, SLNB is validated in head and neck surgery for melanoma with Breslow thickness up to 1mm or ulceration, Merkel carcinoma and high-risk squamous cell carcinoma. Considering the malignancies of the upper aerodigestive tract, the feasibility and oncologic safety of SLNB are now established for T1-T2N0 oral and oropharyngeal squamous cell carcinomas. Thus, it could allow patients with negative sentinel nodes to avoid an unnecessary neck dissection, leading to a decrease of morbidity with an quality of life improvement. For some primary locations (e.g., anterior floor of the mouth) with high proximity between tumor and lymph nodes, it is recommended to remove the tumor before the SLNB so as to improve the detection. New techniques of detection are currently being developed with intra-operative procedures and new tracers (such as tilmanocept), leading to a better accuracy of detection and, probably, new indications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ganglion sentinelle, Micrométastase, Cavité buccale, Curage ganglionnaire, Mélanome, Lymphoscintigraphie

Keywords : Sentinel node, Micrometastasis, Oral cavity, Neck dissection, Melanoma, Lymphoscintigraphy


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.