Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La recherche de ganglion sentinelle a-t-elle des indications dans les cancers digestifs ? - 16/10/19

Does sentinel lymph node identification has indication in digestive cancers?

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.06.013 
Matthieu Faron 1, 2, , Enora Laas 3
1 Gustave-Roussy Cancer Campus, département de chirurgie viscérale oncologique, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France 
2 Unité Inserm 1018 CESP Oncostat, Gustave-Roussy Cancer Campus, département de biostatistiques et épidémiologie, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France 
3 Institut Curie, service de chirurgie senologique, gynécologique et reconstructrice, 26, rue d’Ulm, 75005 Paris, France 

Matthieu Faron, Gustave-Roussy Cancer Campus, département de chirurgie viscérale oncologique, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France.Gustave-Roussy Cancer Campus, département de chirurgie viscérale oncologique114, rue Édouard-VaillantVillejuif cedex94805France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 16 octobre 2019

Résumé

Bien que devenu un standard dans plusieurs cancers, le ganglion sentinelle reste peu développé en pathologie digestive. Les recommandations européennes ne le conseillent actuellement dans aucune pathologie digestive. Les particularités du drainage lymphatique des organes digestifs, qui est intimement lié à la vascularisation des organes, expliquent en partie ces résultats. Cette technique pourrait trouver un intérêt dans le cadre de la découverte de tumeur à un stade précoce, par le dépistage par exemple. Éliminer une extension ganglionnaire pourrait permettre de préserver l’organe que l’on résèque actuellement dans le seul but de faire le curage. Cette indication est particulièrement développée dans les cancers T1 de l’estomac sous l’impulsion des auteurs coréens et japonais. Une technique de double marquage isotopique et par colorant a été montrée comme performante du point de vue anatomopathologique par plusieurs études et une étude randomisée de phase 3 est en cours en Corée pour établir le bénéfice oncologique. Des indications similaires pourraient voir le jour pour les cancers du bas rectum T1 dans le futur mais les données disponibles sont actuellement insuffisantes pour utiliser cette technique en dehors d’une étude clinique. Le ganglion sentinelle pourrait également être utilisé pour détecter un drainage lymphatique inhabituel (rectum, iléon) mais cette indication n’a été testée que chez quelques dizaines de patients. Enfin en pathologie colique, le ganglion sentinelle est décevant avec une sensibilité faible et une absence de modification de la prise en charge chirurgicale ou du geste par la technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Despite being a standard of care in several cancers, sentinel lymph node (SLN) is not widespread in digestive cancers. European guidelines do not recommend its use for any digestive cancers. Particularity of the lymphatic vessel, intimately linked to blood vessel, may explain part of this phenomenon. Nevertheless, more indication could arise in the near future with the early diagnosis of tumor induced by cancer screening. Ruling out the lymphatic invasion could allow preserving the organ currently resected because of risk of lymph node positivity. This procedure is well studied in early gastric cancer in Korea and Japan. Several study have demonstrated that, a dual-tracer (isotopic and dye) allows to accurately identify the SLN. A randomized phase 3 trial is currently active in Korea to evaluate the oncological results of the procedure. Similar indication could arise for T1 tumor of the low-rectum, but currently available data are insufficient to recommend its use outside of a study. SLN may also be used to detect aberrant lymphatic drainage (rectum, ileum) but have been tested so far only in a few dozen of patients. Finally, SLN is disappointing in colon cancer, due to its low sensitivity and the absence of modification of the surgical procedure induced.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ganglion sentinelle, Cancer de l’estomac, Cancer du côlon, Cancer du rectum

Keywords : Sentinel lymph node, Gastric cancer, Rectal cancer, Colon cancer


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.