Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quête spirituelle, résilience et Temps du Rêve chez les Aborigènes de Sydney - 29/10/19

Spiritual quest, resilience and Dreaming in Sydney's Aboriginal population

Doi : 10.1016/j.inan.2019.10.002 
E. Tasia 1
 Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains (LAMC), ULB, institut de sociologie, 44, avenue Jeanne, CP 124, Bruxelles, Belgique 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 29 octobre 2019

Résumé

Contexte

Ce texte s’inscrit dans une perspective d’anthropologie psychologique et s’intéresse à la continuité culturelle de pratiques de développement personnel et de soin parmi les populations aborigènes des grandes villes d’Australie.

Objectifs

L’objectif de ce texte est double : (a) démontrer l’existence d’une réappropriation par certains Aborigènes contemporains urbains d’éléments culturels considérés, historiquement et anthropologiquement, comme « traditionnels », notamment dans leurs liens avec la cosmologie du Dreaming ; (b) analyser l’impact de cette réappropriation culturelle sur la forme d’expression de la souffrance ressentie, à la fois individuelle et collective, et du soin qu’elle appelle nécessairement.

Méthode

L’étude se base sur un corpus de données ethnographiques de première main, récolté lors des recherches doctorales de l’auteur : une observation participante de dix mois et demi au sein d’un groupe thérapeutique indigène situé dans la banlieue centrale de Sydney et une quinzaine d’entretiens semi-directifs avec les membres de ce groupe.

Résultats

L’enquête démontre deux choses principales : (a) une réappropriation, par ces populations aborigènes urbaines, d’une conception altérée du corpus mythico-pratique qu’est le Dreaming ; (b) l’entreprise, par ces derniers, d’un processus thérapeutique dont l’objectif est d’engendrer un « aller-mieux », sous l’axe d’un développement de soi. Celui-ci prend la forme d’une « quête spirituelle » et s’ancre pleinement dans cette version revisitée du Dreaming.

Conclusions

Par l’exemple ethnographique qu’elle se propose d’exposer et analyser, cette étude cherche à mettre en avant une compréhension du thérapeutique comme étant indissociable, d’un point de vue pragmatique, du contexte culturel dans lequel celui-ci émerge. Au passage, elle informe sur l’ingéniosité culturelle et la résilience dont font preuve les Aborigènes des grandes villes de l’Australie pour parvenir à endiguer la souffrance générée par la colonisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Context

This article contains a discussion of cultural continuity between self-improvement and health practices amongst Aboriginal populations in large Australian cities, from a psychological anthropology perspective.

Goals

There are two main purposes to this article: (a) showing how some contemporary urban Aborigines reappropriate cultural elements, historically and anthropologically considered as “traditional,” especially concerning their links to the Dreaming cosmology; (b) analyzing how this cultural reappropriation impacts the way Aborigines express their pain, both individually and collectively.

Method

This study is based on first-hand ethnographic data collected during the author's doctoral research. The fieldwork consisted of a 10.5-month participant observation of an Aboriginal group therapy circle in a suburb of Sydney and about 15 semi-structured interviews with some members of this group.

Findings

This article presents two main findings: (a) the urban Aboriginal populations under consideration reappropriate an altered version of the myth and practices of the Dreaming and (b) their involvement in a therapeutic process aimed at allowing them to “feel better” takes the form of a spiritual quest framed in this altered conception of the Dreaming.

Conclusions

Through the analysis of this ethnographic example, this research promotes an understanding of therapy as being intrinsically linked – from a pragmatic point of view – to the cultural background from which it emerges. Doing so, this article shows the cultural inventiveness and resilience demonstrated by Aborigines in Australia's large cities to contain the pain generated by colonization.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Quête spirituelle, Temps du Rêve, Aborigène d’Australie, Culture urbaine, Résilience, Groupe thérapeutique

Keywords : Spiritual quest, Dreaming, Aborigines, Urban culture, Resilience, Group therapy


Plan


© 2019  Association In Analysis. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.