Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anomalies rétiniennes dans la leucémie myéloïde aiguë de l’adulte : séméiologie et corrélations pronostiques - 29/03/08

Doi : JFO-10-2007-30-8-0181-5512-101019-200704590 

G. Querques,

V. Russo,

A. Martinez,

G.M. Sarra,

C. Iaculli,

N. Delle Noci

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Anomalies rétiniennes dans la leucémie myéloïde aiguë de l’adulte : séméiologie et corrélations pronostiques

Introduction : Les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) présentent fréquemment des anomalies rétiniennes. Nous avons essayé de déterminer la relation entre les altérations du fond de l’œil (fundus) et la réponse au traitement, ainsi qu’entre le pronostic et certains paramètres hématologiques.

Patients et méthode : Nous avons examiné 178 patients adultes, nouvellement diagnostiqués de LMA. Nous les avons répartis en deux groupes selon des paramètres rétiniens (1 ou 2) et l’âge (A ou B). Les cas avec des dysfonctions rétiniennes classifiées comme anomalies rétiniennes et une acuité visuelle réduite ont été classés dans le groupe 1, le groupe 2 réunissant les cas sans ou avec des anomalies rétiniennes mineures. Les patients âges de moins de 60 ans (n = 97) ont été réunis dans le sous-groupe A, et les patients âges de plus de 60 ans (n = 81) dans le sous-groupe B.

Résultats : L’âge le plus élevé et la valeur Hb la plus basse étaient associés à des dysfonctions rétiniennes (groupe 1). Parmi les plus jeunes patients (sous-groupe A), 78 % des patients en complète rémission ne présentaient aucune anomalie (groupe 2) contre 13 % de non-réponse. Parmi la population la plus âgée (sous-groupe B), ce rapport était de 58 % contre 15 % de non-réponse. Pour les patients les plus jeunes (sous-groupe A), la survie moyenne était de 50 mois s’ils n’avaient pas d’anomalies rétiniennes (groupe 2), et de 7 mois dans le cas contraire (groupe 1). Pour la population plus âgée (sous-groupe B), ce rapport était de 15 mois contre 3 respectivement.

Conclusion : Les anomalies rétiniennes de LMA sont généralement associées à un âge avancé. Toutefois, ces anomalies sont corrélées à une espérance de vie réduite pour les deux groupes, même si cette corrélation est plus grande chez les patients les plus jeunes.

Abstract

Retinal abnormalities in adult acute myeloid leukemia: semeiological features and prognostic correlations. Analysis of 178 cases

Introduction: Adult patients with acute myeloid leukemia (AML) frequently present retinal abnormalities. We tried to find a relationship between fundus lesions and treatment responsiveness, prognosis, and several hematologic parameters.

Patients and methods: We examined 178 adult patients with newly diagnosed AML. All patients were assigned to two groups regarding retinal parameters (1 or 2) and age (A or B). Group 1 included cases with retinal dysfunction classified as retinal abnormalities with impaired visual acuity; group 2 included cases with no or only minor retinal changes. Subgroup A included patients younger than 60 years (n = 97), subgroup B patients older than 60 years (n = 81).

Results: In this study, higher age and a lower Hb value were associated with retinal findings (group 1). Among the younger patients (subgroup A), 78% of those with complete remission had no retinal findings (group 2) compared to 18% of the nonresponders. In the elderly population (subgroup B), this ratio was 58% versus 19%. In the younger patients (subgroup A), the mean overall survival was 50 months if they had no retinal abnormalities (group 2) and 7 months in the case of retinal changes (group 1). In the older population (subgroup B), the ratio was 15 months versus 3 months, respectively.

Conclusion: Retinal abnormalities in AML are generally associated with higher age, although they correlate with a shorter survival in both age groups. This association is stronger in younger patients.


Mots clés : Leucémie myéloïde aiguë , anomalies rétiniennes , facteurs de pronostic

Keywords: Acute myeloid leukemia , retinal abnormalities , prognostic factors


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 8

P. 819-823 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Scar sarcoidosis : une entité exceptionnelle en ophtalmologie
  • X. Burelle, C. Dot, J. Margery, O. Henckes, P. Wary, J.-P. Barberot, D. Meurie, J.-M. Dot, F. May
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie topique versus anesthésie péribulbaire dans la sclérectomie profonde non perforante
  • R.A. Paletta Guedes, V. Paletta Guedes, A. Pereira Da Silva, F. Montezi Pereira, P. Montezi Pereira, A. Chaoubah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.