Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cure chirurgicale de l'incontinence urinaire d'effort de la femme par bandelette transobturatrice (de dehors en dedans). Étude de 70 cas - 29/03/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.04.001 

V. Purnichescu,

A. Cheret-Benoist,

C. Eboué,

P. Von Theobald

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

But

Évaluer la faisabilité, l'efficacité et l'innocuité du soutènement sous-urétral par bandelette transobturatrice (BTO) — en polypropylène multifilaments — de dehors en dedans pour l'incontinence urinaire d'effort (IUE) chez la femme.

Matériel et méthode

L'étude concerne les 70 premières patientes de notre expérience. Le critère d'inclusion était l'existence d'une IUE persistante malgré une rééducation périnéale. Il n'y avait pas de critères d'exclusion. Parmi les 70 patientes, 22 (31 %) présentaient un prolapsus génital associé. La parité moyenne était de 2,6 (extrêmes compris entre 0 et 6). Trente-cinq patientes étaient ménopausées (50 %) dont 12 (34 %) prenaient un traitement hormonal substitutif. Nous avons retenu cinq critères de jugement pour évaluer cette intervention : la durée opératoire et d'hospitalisation, les complications per- et postopératoires, les résultats fonctionnels sur l'IUE (par un interrogatoire téléphonique).

Résultats

Le taux de bons résultats (guérisons et améliorations) était de 84 % avec un recul moyen de 14,5 mois. Le taux de complications peropératoires était très faible : 1,4 % (une seule plaie vésicale). La durée opératoire moyenne était de 23 minutes. La durée moyenne de séjour (DMS) dans le cas des BTO isolées était de 1,25 jour.

Conclusion

La voie transobturatrice est une technique faisable, sûre et efficace à court terme. Les résultats inférieurs à ceux observés dans la littérature sont probablement dus à la courbe d'apprentissage dans un service universitaire. Aucune des données préopératoires (âge, parité, index de masse corporelle, antécédent de cure d'IUE ou d'hystérectomie, statut hormonal, prolapsus associé, la pression de clôture moyenne, syndrome clinique d'hyperactivité vésicale) ne semble influencer les résultats, mais la puissance du test est faible vu l'effectif restreint.

Abstract

Abstract

Objectives

To evaluate the feasibility, the efficacy and the innocuousness of suburethral transobturator support using multifilament polypropylene transobturator tape (TOT) inside out for stress urinary incontinence in women.

Materials and methods

The study concerns 70 patients representing our team's first experience of this technique. The inclusion criterion was persistent SUI despite perineal rehabilitation. There were no exclusion criteria. Among the 70 patients, 22 (31%) presented with associated genital prolapse. Mean parity was 2.6 (extremes ranging from 0 to 6). Thirty-five patients were menopaused (50%), of whom 12 (34%) were under hormone replacement therapy. We retained five judgement criteria to evaluate this surgical act: duration of surgery and hospitalisation, per- and postoperative complications and functional results on SUI (via a telephone questionnaire).

Results

The rate of positive results (healing or improvement) was 84% with a mean follow-up of 14.5 months. The rate of peroperative complications was very low: 1.4% (only one case of bladder injury). The mean duration of surgery was 23 minutes. The mean duration of hospitalisation in the case of isolated TOT was 1.25 days.

Conclusion

The transobturator approach is a feasible, safe and efficient short-term surgical technique. Results inferior to those observed in the literature are probably due to the learning curve in a university hospital unit. None of the preoperative data (age, parity, body mass index, history of SUI treatment or hysterectomy, hormonal status, associated prolapse, mean urethral closure pressure, clinical vesical hyperactivity syndrome) appears to influence results; however, the study strength is poor due to the small study population.


Mots clés : Incontinence urinaire d'effort , Soutènement sous-urétral , Bandelette transobturatrice , Résultats , Complications

Keywords: Stress urinary incontinence , Suburethral support , Transobturator tape , Results , Complications


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 451-458 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude prospective comparative entre les techniques de césarienne de Joël-Cohen et de Mouchel
  • R. Le Dû, M. Bernardini, A. Agostini, C. Mazouni, R. Shojai, B. Blanc, M. Gamerre, F. Bretelle
| Article suivant Article suivant
  • Correction prothétique des prolapsus génito-urinaires selon la technique du hamac transobturateur infracoccygien : résultats à moyen terme
  • F. Sergent, L. Sentilhes, B. Resch, A. Diguet, E. Verspyck, L. Marpeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.