Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complication neurologique après posture obstétricale « en tailleur » lors d'un travail sous analgésie péridurale - 29/03/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.03.011 

L. Ley [1],

M. Ikhouane [2],

G. Staiti [1],

D. Benhamou [1]

Voir les affiliations

En raison de son intérêt et pour une plus large diffusion, cet article fait l'objet d'une publication simultanée dans le Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction et dans les Annales Françaises d'Anesthésie Réanimation. Les rédactions de chaque publication ont donné leur accord.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Les postures obstétricales en cours de travail sont de plus en plus utilisées pour leurs bénéfices maternels et obstétricaux mais leurs effets indésirables sont peu documentés. Nous rapportons ici le cas d'une parturiente ayant présenté après son accouchement un déficit sensitivomoteur régressif, dans un contexte de travail prolongé avec une position « en tailleur » maintenue pendant sept heures et sous analgésie péridurale. La patiente n'avait décrit aucune gêne ni douleur au cours du travail. La lésion neurologique avait été suspectée en raison d'un retard à la récupération du bloc moteur et l'examen retrouvait des troubles sensitivomoteurs dans les territoires sciatique et fémoral gauches. L'imagerie éliminait une complication neuraxiale et l'EMG confirmait l'atteinte nerveuse périphérique. Trois mois après l'accouchement, persistait une douleur neuropathique dans le territoire sciatique. Le risque d'atteinte neurologique propre à l'utilisation de certaines postures obstétricales est rappelé. Il est souhaitable que les professionnels portent une attention toute particulière à la mobilisation afin d'éviter toute posture prolongée sous analgésie péridurale en raison du risque de retard de dépistage d'une lésion nerveuse.

Abstract

Abstract

Obstetrical positioning is used more and more often because of the supposed or proven benefits although side effects are not well known. We therefore report the case of a patient who presented with a postpartum neurological deficit after a seven hour hip-flexed posture during labour under epidural analgesia. The parturient did not complain of pain or discomfort during labour. The neurological injury was suspected because of delayed recovery of epidural analgesia induced-motor block. Neurological examination disclosed sensory and motor abnormalities in the left femoral and sciatic nerve distribution areas. The early performed lumbar CT scan did not show any complication and electromyographic evaluation performed on the ninth postpartum day was normal. Three months after delivery, some degree of neuropathic pain in the sciatic nerve distribution remained. The risk of neurological injury directly related to obstetrical positioning is discussed. Prolonged positioning using a posture which can induce nerve stretching should be avoided. This is especially true when the patient is receiving epidural analgesia which can mask pain or discomfort.


Mots clés : Anesthésie locorégionale , Péridurale , Complications obstétrique , Travail , Douleur

Keywords: Regional anaesthesia , Epidural , Complications , Obstetrics , Labour , Pain


Plan


En raison de son intérêt et pour une plus large diffusion, cet article fait l'objet d'une publication simultanée dans le Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction et dans les Annales Françaises d'Anesthésie Réanimation. Les rédactions de chaque publication ont donné leur accord.



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 496-499 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gestion anténatale et issue postnatale des fœtus atteints de laparoschisis
  • X. Capelle, J.-P. Schaaps, J.-M. Foidart
| Article suivant Article suivant
  • Embolisation des artères utérines après hémorragie sévère compliquant une IVG à 12 SA
  • L. Cravello, R. Mimari, A. Agostini, V. Pellegrin, L. Limet, J.-M. Bartoli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.