Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndromes canalaires et compressions nerveuses au pied et à la cheville - 05/11/19

[27-120-A-45]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(19)63884-5 
J. Damiano  : Professeur au Collège de médecine de Hôpitaux de Paris, Directeur d'enseignement du DIU de podologie à Paris, Chef de service de rhumatologie
 Hôpital Saint-Camille, 94360 Bry-sur-Marne, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 06 novembre 2019

Résumé

Les neuropathies tronculaires à la cheville et au pied regroupent les syndromes canalaires, ainsi que d'autres atteintes par compressions extrinsèques ou mises en tension. Leur diagnostic clinique est difficile, parfois méconnu et par conséquent souvent retardé. Un type particulier de douleurs, dans un territoire défini qui doit être connu pour en déduire le nerf atteint, doit éveiller les soupçons. Il s'agit d'une douleur neuropathique, à type de brûlures, de paresthésies et/ou un engourdissement, dont le siège dépend du nerf affecté. Parmi les étiologies de neuropathies de la cheville et du pied, on distingue en premier lieu les syndromes canalaires, avec atteinte d'un tronc nerveux à l'intérieur de tunnels ostéofibreux. Des mécanismes de compressions extrinsèques par une origine osseuse, articulaire, musculotendineuse ou encore vasculaire sont également possibles, de même que la mise en tension des nerfs en raison de troubles statiques du pied ou après un traumatisme. L'innervation du pied et de la cheville est complexe. Les principaux nerfs pouvant être concernés sont étudiés : nerf tibial et ses branches (nerf calcanéen médial, nerf plantaire médial, nerf plantaire latéral et nerf de l'abducteur du cinquième orteil), nerf fibulaire superficiel, nerf fibulaire profond, nerf sural et nerf digital commun à l'origine d'une névralgie de Morton. En plus de l'exploration électrophysiologique, l'imagerie, avec les possibilités d'étude des nerfs en échographie, mais aussi l'imagerie par résonance magnétique qui permet également d'apprécier les éventuels remaniements des muscles innervés par les nerfs dont une atteinte est suspectée, est actuellement d'une aide importante pour affirmer le diagnostic et guider la thérapeutique. En cas d'insuffisance du traitement médical, un traitement chirurgical est à envisager, avec des résultats d'autant meilleurs qu'une cause a été individualisée.


Mots-clés : Syndrome canalaire, Compression nerveuse, Pied, Cheville, Nerf, Tunnel tarsien, Nerf tibial, Nerf calcanéen médial, Nerf calcanéen inférieur, Nerf plantaire médial, Nerf plantaire latéral, Nerf du muscle abducteur du cinquième orteil, Nerf fibulaire superficiel, Nerf fibulaire profond, Nerf sural, Morton, Baxter


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.