Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact fonctionnel respiratoire de l’obésité - 06/11/19

The impact of obesity on respiratory function

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.07.009 
P. Bokov a, b, c, C. Delclaux a, , b, c
a Service de physiologie pédiatrique, centre pédiatrique des pathologies du sommeil, hôpital Robert-Debré, AP–HP, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
b Université Paris-Diderot, Sorbonne Paris Cité, faculté de médecine, 75018 Paris, France 
c Inserm, UMR1141, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’impact respiratoire de l’obésité est clinique (dyspnée de repos et/ou d’effort) et fonctionnel (explorations fonctionnelles respiratoires au repos et à l’exercice). La prévalence de la dyspnée est importante chez les obèses, présente chez environ 50 % des patients au repos et environ 75 % à l’effort chez l’adulte (score mMRC>0). Les anomalies fonctionnelles respiratoires chez l’adulte sont caractérisées par une diminution principalement de la capacité résiduelle fonctionnelle (CRF) et du volume de réserve expiratoire (VRE) et moins fréquemment de la capacité pulmonaire totale (CPT,<5e percentile, définissant alors un syndrome restrictif chez ∼15 % des obèses sévères), le volume résiduel (VR) restant normal. Les débits sont peu affectés par l’obésité, mais la prévalence de l’hyperréactivité bronchique (HRB) est franchement augmentée, peut-être du fait de la modification de l’effet des inspirations profondes chez l’obèse (physiopathologie mécanique de l’HRB). Chez l’enfant, les modifications des volumes sont assez différentes : normalité de la CPT, diminution de la CRF et du VR. Ainsi, la capacité vitale forcée (CVF) est augmentée chez l’obèse. Le volume expiré maximal au cours de la première seconde (VEMS) tend à augmenter mais moins que la CVF, expliquant la diminution relative du rapport VEMS/CVF, sans obstruction bronchique réelle (croissance dysanaptique). La consommation d’oxygène (V′O2) de base est augmentée du fait de l’obésité et augmente normalement à l’exercice. La V′O2 maximale est normale ou peu diminuée chez l’obèse ; en revanche l’augmentation de charge respiratoire augmente le coût en oxygène de la ventilation, qui tend à être rapide aussi bien au repos qu’à l’effort. On pourra enfin retenir qu’il existe peu de corrélations statistiques entre la plainte de dyspnée d’effort et les anomalies fonctionnelles respiratoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The respiratory impact of obesity can be both symptomatic (resting and exertional breathlessness) and functional (pulmonary function at rest and on exercise). The prevalence of breathlessness is increased in adult obese individuals, ∼50% at rest and ∼75% on exertion (mMRC score>0). Pulmonary function abnormalities in obese adults include reduced functional residual capacity (FRC) and expiratory residual volume (ERV), and less frequently reduced total lung capacity (a restrictive defect, with TLC below the 5th percentile of predicted is present in around 15% in severe obese adults), with normal residual volume (RV). Airflows are barely affected by obesity, but bronchial hyperresponsiveness (BHR) is very prevalent, which may be due to the loss of bronchoprotective effect of deep inspiration in obesity (mechanical pathophysiology of BHR). In children, the modifications of lung volumes seen are quite different: TLC is normal while FRC and RV are reduced, explaining the increase in FVC. FEV1/FVC is therefore reduced by obesity, without true airflow obstruction (dysanaptic growth). Resting oxygen consumption (V′O2) is increased due to obesity and normally increases with exercise. Maximum V′O2 is normal or weakly reduced in obese patients; on the other hand, the increase in respiratory load increases the oxygen cost of ventilation, which tends to be rapid, both at rest and during exertion. Finally, it should be noted that there is only limited statistical correlation between exercise dyspnoea and respiratory function abnormalities in obesity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dyspnée, Volumes statiques, Compliance, Hyperréactivité bronchique, Test à l’exercice

Keywords : Dyspnoea, Static volumes, Compliance, Bronchial hyperresponsiveness, Exercise test


Plan


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 9

P. 1057-1063 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Altération des réponses vaccinales avec l’âge
  • B. Autran
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation concomitante du nivolumab et d’immunosuppresseurs chez un patient greffé rénal
  • H. Pluchart, L. Ferrer, D. Giovannini, R. Tetaz, J. Pinsolle, O. Stephanov, M. Giaj Levra, D. Moro-Sibilot, A.-C. Toffart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.