Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil étiologique et évolutif de l’insuffisance rénale de l’enfant en milieu hospitalier au Togo - 06/11/19

Etiological and evolving profile of renal disability of children in hospital in Togo

Doi : 10.1016/j.nephro.2019.01.006 
Djatougbé Ayaovi Elie Akolly a, , Yawovi Mawufemo Tsevi b, Edem K. Djadou a, Koffi Mawusse Guedenon a, Eyram Yoan Makafui Amekoudi b, Enyonam Tsolenyanu a, Foli Agbeko a, Elom Ounoo Takassi a, Adama Dodji Gbadoe a, Yawo Atakouma a
a Service de pédiatrie, CHU Sylvanus Olympio de Lomé, université de Lomé, Lomé, Togo 
b Service de néphrologie/hémodialyse, CHU Sylvanus Olympio de Lomé, université de Lomé, Lomé, Togo 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Déterminer le profil étiologique et évolutif de l’insuffisance rénale de l’enfant au Togo.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude transversale réalisée sur une période de 12 mois (2016–2017), incluant les enfants âgés de 1 à 18 ans hospitalisés dans le service de pédiatrie du Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé (Togo) pour insuffisance rénale.

Résultats

Sur 2374 patients hospitalisés dans notre unité, 58 ont présenté une insuffisance rénale, soit une fréquence hospitalière de 2,4 %. L’âge moyen était de 8,17±4 ans, avec un sex-ratio égal à 1,32. Le délai moyen de consultation était de 11,9 jours. La durée moyenne d’hospitalisation était de 12,7±7,7 jours. Trente-sept patients (63,8 %) étaient référés d’un centre périphérique. Trente-sept enfants sur 58 (63,8 %) étaient oligo-anuriques. L’insuffisance rénale était aiguë dans 55 cas, soit 94,8 %, et chronique dans 3 cas, soit 5,2 %. L’anémie était retrouvée dans 84,4 % des cas. Les principales étiologies retrouvées étaient le paludisme grave (63,8 %), les glomérulonéphrites (10,3 %) et le syndrome néphrotique (10,3 %). Treize enfants (22,4 %) ont bénéficié de séances d’hémodialyse. L’évolution était favorable dans 79,3 % des cas.

Conclusion

L’insuffisance rénale de l’enfant est relativement fréquente dans notre pratique quotidienne. Le bas niveau socio-économique et le plateau technique défavorable rendent la prise en charge difficile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To determine the etiological and evolutionary profile of renal failure of chidren in Togo.

Methods

This is a cross-sectional study over the period of 12 months (2016–2017) including children aged 1 to 18 years hospitalized in the pediatric ward of Sylvanus Olympio university teaching hospital of Lome (Togo) for renal failure.

Results

Of 2374 patients hospitalized in our unit, 58 (2.4%) had renal failure. The mean age was 8.17±4 years with a sex ratio of 1.32. The average consultation time was 11.9 days. The mean duration of hospitalization was 12.7±7.7 days. Thirty-seven patients (63.8%) were referred from a peripheral center. Thirty-seven children out of 58 (63.1%) were oligoanuric. Renal failure was acute in 94.8% and chronic in 5.2%. Anemia was found in 84.4% of children. The main etiologies found were severe malaria (63.8%), glomerulonephritis (10.3%) and nephrotic syndrome (10.3%). Thirteen children (22.4%) benefited from dialysis sessions. The evolution was favorable in 79.3% of the cases.

Conclusion

The renal failure of child is relatively common in our daily practice. The low socio-economic level and the lack of adapted equipment make the care difficult.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Enfants, Insuffisance rénale, Togo

Keywords : Child, Renal failure, Togo


Plan


© 2019  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 6

P. 448-451 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment mettre en place un plateau technique d’aphérèses
  • Jocelyne Maurizi-Balzan, Thomas Jouve, Hamza Naciri-Bennani, Johan Noble, Khadija Tanoukhi, Lionel Motte, Paolo Malvezzi, Lionel Rostaing
| Article suivant Article suivant
  • Pratique de la e-santé en néphrologie en France : Résultats de la première enquête sur la télénéphrologie
  • Salvatore Citarda, Anne-Laure Camarroque, Guillaume Seret, Louis De Laforcade, Côme Bureau, Agnès Caillette-Beaudoin, Jean-Philippe Bertocchio, Comité scientifique du club des jeunes néphrologues

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.