Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Role of multimodality imaging in the diagnosis and management of cardiomyopathies - 06/11/19

Rôle de l’imagerie multimodale dans le diagnostic et la gestion des cardiomyopathies

Doi : 10.1016/j.acvd.2019.07.004 
Stéphane Ederhy a, b, Nicolas Mansencal c, d, Patricia Réant e, Nicolas Piriou f, Gilles Barone-Rochette g, h, i,
a Department of Cardiology, Hôpital Saint Antoine, AP-HP, 75012 Paris, France 
b INSERM U-856 (Thrombose, Athérothrombose et Pharmacologie Appliquée), 75571 Paris, France 
c Service de Cardiologie, CHU Ambroise Paré, AP-HP, 92100 Boulogne Billancourt, France 
d INSERM U-1018, CESP, Team 5 (EpReC, Renal and Cardiovascular Epidemiology), UVSQ, 94807 Villejuif, France 
e Bordeaux University and University Hospital Centre, 33000 Bordeaux, France 
f Nuclear Medicine Department, Cardiology Department, Institut du Thorax, Nantes University Hospital, 44093 Nantes, France 
g Department of Cardiology, University Hospital Grenoble Alpes, 38700 La Tronche, France 
h INSERM, U-1039 (Radiopharmaceutiques Biocliniques), Grenoble Alpes University, 38700 La Tronche, France 
i French Alliance for Cardiovascular Trials, French Clinical Research Infrastructure Network, 31059 Toulouse, France 

Corresponding author at: Department of Cardiology, University Hospital Grenoble Alpes, 38700 La Tronche, France.Department of Cardiology, University Hospital Grenoble AlpesLa Tronche38700France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Multimodality imaging plays an important role in the initial evaluation, diagnosis and management of patients suspected of having a cardiomyopathy. Beyond functional and anatomical information, multimodality imaging provides important variables that facilitate risk stratification and prognosis evaluation. Whatever the underlying suspected cardiomyopathy, echocardiography is the most common initial imaging test used to establish the presence of cardiomyopathy, by depicting structural and functional abnormalities. However, echocardiographic findings are non-specific, and therefore have a limited role in identifying the underlying aetiology. Cardiac magnetic resonance imaging allows characterization of myocardial tissue, which can be of great help in identifying the aetiology of the cardiomyopathy. When a specific aetiology is suspected, particularly inflammation, 18F-fluorodeoxyglucose positron emission tomography is recommended. The clinician should be capable of selecting the appropriate imaging techniques for each clinical scenario. Each technique has strengths and weaknesses, which should be known. In order to improve diagnostic performance, and as proposed by the European Association for Cardiovascular Imaging, cardiovascular imaging groups must be composed of experts from all modalities. The future of multimodality imaging in the diagnosis and management of cardiomyopathies will also involve evolution of its use in care, teaching and research. Training goals for future cardiac imaging experts must be defined; academic and industry partnerships should enable the connection to be made between imaging data and clinical data on the one hand and outcomes on the other hand, using big-data analysis and artificial intelligence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’imagerie multimodale joue un rôle important dans l’évaluation initiale, le diagnostic et la prise en charge des patients suspectés d’avoir une cardiomyopathie. Au-delà des informations fonctionnelles et anatomiques, l’imagerie multimodale fournit des variables importantes qui facilitent la stratification du risque et l’évaluation du pronostic. Quelle que soit la cardiomyopathie présumée sous-jacente, l’échocardiographie est le test d’imagerie initial le plus couramment utilisé pour établir la présence d’une cardiomyopathie, en décrivant des anomalies structurelles et fonctionnelles. Cependant, les résultats échocardiographiques ne sont pas spécifiques et ont donc un rôle limité dans l’identification de l’étiologie sous-jacente. L’imagerie par résonance magnétique cardiaque permet la caractérisation du tissu myocardique, ce qui peut s’avérer très utile pour identifier l’étiologie de la cardiomyopathie. Lorsqu’une étiologie spécifique est suspectée, en particulier une inflammation, la tomographie par émission de positron au 18F-fluorodésoxyglucose est recommandée. Le clinicien doit être capable de sélectionner les techniques d’imagerie appropriées pour chaque scénario clinique. Chaque technique a ses forces et ses faiblesses qu’il convient de connaître. Afin d’améliorer les performances du diagnostic, et comme l’a proposé l’Association européenne pour l’imagerie cardiovasculaire, les groupes d’imagerie cardiovasculaire doivent être composés d’experts de toutes les modalités. L’avenir de l’imagerie multimodale dans le diagnostic et la gestion des cardiomyopathies impliquera également une évolution de son utilisation dans les soins, l’enseignement et la recherche. Les objectifs de formation des futurs experts en imagerie cardiaque doivent être définis; Les partenariats académiques et industriels devraient permettre d’établir un lien entre les données d’imagerie et les données cliniques, d’une part, et les résultats, d’autre part, en utilisant l’analyse de données massives et l’intelligence artificielle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Multimodality imaging, Cardiomyopathy, Transthoracic echocardiography, Cardiac magnetic resonance imaging, Computed tomography scan, Cardiac nuclear imaging

Mots clés : Imagerie multimodalité, Cardiomyopathie, Échocardiographie transthoracique, Imagerie par résonance magnétique cardiaque, Tomodensitométrie, Imagerie nucléaire cardiaque

Abbreviations : 2D, 3D, ARVC, CMR, CT, DCM, FDG, HCM, LGE, LV, LVEF, LVNC, PET, RCM, SPECT, TTE


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 10

P. 615-629 - octobre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Characteristics and prognosis of patients with significant tricuspid regurgitation
  • Yohann Bohbot, Gagandeep Chadha, Justine Delabre, Thomas Landemaine, Christophe Beyls, Christophe Tribouilloy
| Article suivant Article suivant
  • Imaging of myocarditis and inflammatory cardiomyopathies
  • Loïc Bière, Nicolas Piriou, Laura Ernande, François Rouzet, Olivier Lairez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.