Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Absence de papillomavirus humain à risque élevé dans le papillome inversé naso-sinusien p16 positif - 07/11/19

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.10.004 
A. Holm a, , A. Allard b, I. Eriksson b, G. Laurell c, K. Nylander d, K. Olofsson a
a Department of Clinical Sciences, Division of Otorhinolaryngology, Umeå University, 901 85 Umeå, Suède 
b Department of Clinical Microbiology, Division of Clinical Virology, Umeå University, 901 85 Umeå, Suède 
c Department of Surgical Sciences, Division of Otorhinolaryngology, Uppsala Universit, 752 36 Uppsala, Suède 
d Department of Medical Bioscience, Division of Pathology, Umeå University, 901 85 Umeå, Suède 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 07 novembre 2019

Résumé

Le papillome inversé naso-sinusien (PINS) est une tumeur relativement rare dont l’étiologie est mal connue. Elle se caractérise par une agressivité locale et un fort potentiel de récidive en dépit d’une histologie bénigne.

Objectif

L’objectif de cette étude était d’identifier la présence du papillomavirus humain (HPV) et de son marqueur de substitution, la protéine p16, dans des prélèvements tissulaires de PINS issus d’une cohorte régionale.

Matériels et méthodes

À partir de notre cohorte régionale de 88 patients atteints de PINS traités entre 1984 et 2014, 54 sujets ont été sélectionnés et inclus dans cette étude. La technologie PCR a été réalisée sur 53 prélèvements et la coloration immunohistochimique pour recherche de p16 a été réalisée sur 54 prélèvements. L’ADN a été extrait après confirmation histopathologique du PINS. Un génotypage pour 13 types de HPV à risque élevé, 5 types de HPV à risque oncogène et 6 types de HPV à faible risque a été réalisé à l’aide du test de dépistage HPV PapilloCheck®.

Résultats

L’analyse HPV a été réalisable sur 38 des 53 prélèvements. Sur ces 38 prélèvements, seuls 2 étaient positifs pour HPV 11. L’analyse immunohistochimique a montré que p16 était présent dans l’épithélium de tous les prélèvements, et dans les régions papillomateuses de 37 prélèvements.

Conclusion

Étant donné que seuls 2 sur 38 PINS étaient positifs pour HPV (type 11) et que, dans le même temps, p16 était positif dans l’épithélium de tous les prélèvements et dans 37 des 38 régions papillomateuses, nous avons conclu que p16 ne peut pas être utilisé comme marqueur de substitution pour l’infection HPV à risque élevé dans le PINS. Nous préparons actuellement une étude multicentrique prospective afin d’augmenter la puissance de l’étude et de pouvoir mieux évaluer les implications cliniques de HPV et de p16 dans le PINS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Papillomavirus humain, Papillome inversé naso-sinusien, PapilloCheck®, Immunohistochimie


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.