Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels sont les facteurs qui influencent la survie de l’arthroplastie de la hanche et du genou ? Étude prospective de cohorte sur 63 619 arthroplasties - 07/11/19

What are the influencing factors on hip&knee arthroplasty survival? Prospective cohort study on 63,619 arthroplasties

Doi : 10.1016/j.rcot.2019.09.120 
Bertrand Boyer a, , b , Barbara Bordini b, Dalila Caputo b, Thomas Neri c, Susanna Stea b, Aldo Toni b
a Inserm, U1059, 42055 St-Étienne, France 
b Laboratorio di Tecnologia Medica, Istituto Ortopedico Rizzoli, Via di Barbiano, 1/10, 40136 Bologna, Italie 
c Laboratoire interuniversitaire de biologie de la motricité (LIBM), CHU de Saint-Étienne, 42055 St-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’indice de masse corporelle (IMC) est utilisé par l’Organisation mondiale de la santé pour classer l’obésité. Bien que l’obésité influence l’apparition de l’arthrose et du diabète de type 2, son effet sur la survie des implants fait encore l’objet de débats, les résultats contradictoires d’études cliniques et d’études de registre, ainsi que de méta-analyses, étant non concluants. D’autres facteurs connus, tels que le sexe ou le statut diabétique pourraient pondérer ou masquer l’effet de l’IMC sur la survie des implants.

Hypothèse

Notre hypothèse était que l’IMC influençait la survie de l’arthroplastie de la hanche et du genou, lorsque les résultats étaient rendus indépendants du sexe et du statut diabétique.

Méthodes

Une étude de registre a été conçue sur 30 733 prothèses totales de hanche (PTH), 28 483 prothèses totales du genou (PTG), 3754 prothèses uni-compartimentales de genou (PUC) et 649 prothèses charnières de genou (PC), du 01/01/2003 au 31/12/2015. Le suivi moyen était de 5,5 ans. L’état diabétique a été ajouté au modèle. Chaque survie d’implant a été testée en fonction de l’âge au moment de l’implantation, du sexe, de l’état diabétique, des caractéristiques de l’implant et plus particulièrement de l’IMC, en tenant compte du sexe et du statut diabétique.

Résultats

Le sexe avait une forte influence sur les résultats de l’arthroplastie. L’âge influençait également la survie de l’arthroplastie, en particulier sur la survie pour descellement aseptique ; un jeune âge diminuerait la survie de l’implant. Le diabète avait une influence sur la survie de la hanche, mais son influence sur le descellement septique des PTG n’a pas été prouvée (p=0,065). Un plateau rotatoire et/ou une prothèse de genou avec conservation du LCP étaient des facteurs qui augmentaient le risque de révision. Le poids a influencé la survie de la PTH, en particulier vis-à-vis du descellement aseptique, mais n’a pas eu d’effet mesurable dans aucune autre arthroplastie. L’IMC n’a pas eu d’influence sur la survie de l’arthroplastie, quel que soit le critère d’évaluation, lorsque le diabète et le sexe étaient pris en compte.

Discussion

Le sexe, l’âge et le diabète influençaient la survie des arthroplasties des membres inférieurs, mais pas l’IMC. Seul le poids a influencé les résultats de la PTH et devrait être utilisé préférentiellement, au lieu de l’IMC.

Conclusion

Les études sur la survie des arthroplasties devraient systématiquement mentionner le sexe et l’état diabétique et se méfier de l’incomparabilité potentielle des groupes.

Niveau de preuve

III, étude de cohorte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Survie des arthroplasties, Registre, Hanche, Genou, IMC, Sexe, Diabète


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.
☆☆ Enquête réalisée à l’IOR, Bologne, Italie.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 7

P. 827-833 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La prothèse totale de hanche en ambulatoire est-elle un facteur de complications précoces et de ré-hospitalisations ? Étude rétrospective de 50 cas avec groupe contrôle
  • Charlotte Crampet, Harold Common, Emma Bajeux, Antoine Bourgoin, Hervé Thomazeau, Jean-Louis Polard, La Société d’orthopédie de l’Ouest (SOO)
| Article suivant Article suivant
  • Anatomie de l’artère circonflexe latérale fémorale: L’abord antérieur direct de la hanche met-il en péril la vascularisation du fémur proximal?
  • Christoph Hartog, Christoph Metzler, Christoph Meier, Fabian Kalberer, Peter Wahl

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.