Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurotomie sélective des branches du nerf sciatique à destinée des muscles ischio-jambiers : une étude anatomique - 07/11/19

Selective neurotomy of the sciatic nerve branches to the hamstring muscles: An anatomical study

Doi : 10.1016/j.rcot.2019.09.124 
Maxime Bretonnier a, , Jean-Michel Lemée b, Jean-Eric Berton c, Xavier Morandi a, c, Claire Haegelen a, c
a Département de Neurochirurgie, CHU de Pontchaillou, 2, rue Henri Le Guilloux, 35033 Rennes cedex 9, France 
b Département de Neurochirurgie, CHU d’Angers, 4 rue Larrey, 49933 Angers cedex 09, France 
c Département d’Anatomie, Université Rennes 1, 2, avenue du Professeur Léon-Bernard, 35043 Rennes cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La spasticité des muscles ischio-jambiers peut entraîner une déformation en flexion du genou, susceptible de causer une invalidité. Le traitement chirurgical par neurotomie sélective des branches du nerf sciatique pour les muscles ischio-jambiers peut alors être indiqué. Peu d’études ont démontré l’origine précise de ces branches sur le nerf sciatique. D’autres études anatomiques sont nécessaires pour améliorer la technique chirurgicale de neurotomie sélective du nerf sciatique, en définissant la meilleure incision et abord chirurgical, en précisant quelle portion du nerf sciatique doit être exposée. Par conséquent, nous avons mené une étude anatomique définissant la meilleure approche chirurgicale pour réaliser une neurotomie sélective des branches du nerf sciatique appliqué à la spasticité des muscles ischio-jambiers. La question principale était : cette étude anatomique nous a-t-elle permis de définir une approche chirurgicale de neurotomies sélectives pour la spasticité des muscles ischio-jambiers ? La question secondaire était : des variantes anatomiques de l’innervation des muscles ischio-jambiers ont-elles été identifiées ?

Hypothèse

Nous avons émis l’hypothèse que nos données anatomiques permettraient de définir une approche du nerf sciatique en vue de neurotomie sélective.

Matériel et méthodes

Vingt loges postérieures de la cuisse ont été disséquées. Nous avons compté chaque branche du nerf sciatique innervant les muscles ischio-jambiers. Puis, nous avons décrit leur point d’origine en utilisant comme repères anatomiques le centre de la surface latérale du grand trochanter et le bord inférieur du muscle gluteus maximus. Nous avons également décrit la présence de divisions des branches et les points de pénétration musculaire.

Résultats

L’origine des branches nerveuses était en moyenne située 2,2cm (minimum : −5cm ; maximum : 10cm) sous le centre de la surface latérale du grand trochanter. Aucune branche ne naissait en-dessous du bord inférieur du muscle gluteus maximus. Le nombre moyen de branches nerveuses pour les muscles ischio-jambiers était de 4,7 (minimum : 3 ; maximum : 6).

Discussion

Cette étude anatomique nous a permis de proposer une approche pour exposer le nerf sciatique afin d’effectuer une neurotomie sélective : incision cutanée horizontale sur le sillon glutéal, incision du bord inférieur du gluteus maximus, exposition du nerf sciatique sur une distance de 10cm en-dessous du grand trochanter, et visualisation des branches nerveuses pour les muscles ischio-jambiers.

Niveau de preuve

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biceps femoris, Ischio-jambiers, Neurotomie, Nerf sciatique, Spasticité


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics &Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 7

P. 902-908 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Influence de la tomodensitométrie 2D ou 3D sur la reproductibilité inter et intraobservateur de la classification des fractures du pilon tibial et des recommandations de prise en charge
  • Seong-Eun Byun, Wonchul Choi, Youngrak Choi, Tae-Keun Ahn, Hyung Kyung Kim, Sangchul Yoon, Jongwook Lee, Dae-Sung Choi
| Article suivant Article suivant
  • Différences des insertions musculaires dans le medial stress syndrome de Jambe. Étude in vivo
  • Masatoshi Nakamura, Shuhei Ohya, Takafumi Aoki, Daichi Suzuki, Ryo Hirabayashi, Takanori Kikumoto, Emi Nakamura, Wataru Ito, Tomoya Takabayashi, Mutsuaki Edama

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.