Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence du mal de mer sur le travail de chercheurs embarqués à bord de navires océanographiques français - 08/11/19

Influence felt of seasickness on the work of researchers onboard French oceanographic vessels

Doi : 10.1016/j.admp.2019.04.002 
D. Jégaden a, , M. Menaheze a, b, D. Lucas a, c
a Faculté de médecine, Société française de médecine maritime, 22, avenue Camille-Desmoulins, 29609 Brest cedex, France 
b Santé au travail en Iroise, 6, bis rue de Kervezennec, 29200 Brest, France 
c CHU Morvan, 2, avenue Foch, 29609 Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de ce travail est d’étudier l’importance et le ressenti sur le poste de travail à bord du mal de mer chez les océanographes.

Méthode

L’étude a été réalisée par un questionnaire anonyme adressé à tous les chercheurs et techniciens devant embarquer régulièrement (une à deux fois par an, pour des périodes de huit à cinquante jours) en missions côtières ou hauturières.

Résultats

Deux-cent-vingt-trois océanographes (151 hommes et 72 femmes) ont répondu à l’enquête. Cent-quatre-vingt-huit d’entre eux (91,7 % des femmes et 80,8 % des hommes) disent être sujets au mal de mer, soit occasionnellement (69 %), soit à chaque embarquement où l’on retrouve une prédominance féminine (23,6 % contre 11,3 % chez les hommes). Les symptômes majeurs sont des nausées (82 %) et les vomissements (56 %), suivis de pâleur, bâillements, sueurs froides et somnolence, fatigue intense et désintérêt au travail (de 35 à 45 %). Soixante pour cent des agents pensent que le mal de mer a une influence sur le bon déroulement de leur mission, en touchant d’abord leur moral (50 %), leur relation aux autres (23 %), et en présentant un risque accru d’accidents tels que chutes, accidents sur machines ou dans les laboratoires (40 %). Les traitements antinaupathiques produisent aussi des effets délétères sur leur poste de travail (somnolence, troubles visuels).

Discussion/conclusion

Le mal de mer a un impact non négligeable dans les missions des océanographes, malgré le fait que cette pathologie ne soit que très rarement évoquée spontanément lors des visites médicales du travail. Si les traitements pharmacologiques peuvent aussi induire des gênes, il existe actuellement des traitements par rééducation optocinétique qui peuvent durablement réduire la survenue de cette pathologie en mer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose of the study

The objective of this work is to study the importance and the effects of seasickness on the workstation aboard, among oceanographers.

Method

The study was conducted by an anonymous questionnaire sent to all researchers and technicians who regularly board (once or twice a year, for periods of eight to fifty days) on coastal or offshore missions.

Results

Two hundrend and twenty-three oceanographers (151 men and 72 women) responded to the survey. One hundrend and eighty-eight of them (91.7% of women and 80.8% of men) report being seasick, either occasionally (69%) or at each boarding where there is female predominance (23,6% vs. 11.3% for men). The major symptoms are nausea (82%) and vomiting (56%), followed by pallor, yawning, cold sweat and drowsiness, intense fatigue and disinterest in work (35 to 45%). 60% of the workers think that seasickness has an influence on the success of their mission, by first affecting their morale (50%), their relationship with others (23%), and by presenting an increased risk of accidents such as falls, accidents on machines or in laboratories (40%). Antinaupathic treatments also produce deleterious effects on their workstation (drowsiness, visual disturbances).

Conclusion

Seasickness has a significant impact on the missions of oceanographers, despite the fact that this pathology is rarely mentioned spontaneously during occupational medical examination. If pharmacological treatments can also induce discomfort, there are currently treatments by optokinetic rehabilitation that can sustainably reduce the occurrence of this pathology at sea.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Seasickness, Naval medicine, Workplace, Seamen

Keywords : Naupathie, Médecine navale, Poste de travail, Marins


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 5

P. 367-374 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des risques sanitaires chez des salariés travaillant en station de séchage thermique de boues d’épuration : dosage urinaire du cadmium
  • S. Pachura, C. Block, A. Stoufflet
| Article suivant Article suivant
  • Vivre et travailler avec une maladie chronique : différences et condition commune
  • D. Lhuilier, A.-M. Waser

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.