Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les plaies par armes blanches à Conakry : aspects épidémiologique et médicolégal - 21/11/19

Stab wounds in Conakry: Epidemiological and medico-legal aspects

Doi : 10.1016/j.medleg.2019.10.005 
N. Conde a, , M.L. Bah b, A.M. Diallo a, G. Konate a, A.O. Diallo c, O. Camara a, F.G. Tolno a, S. Oulare a, T.S.I. Diallo a, H. Savane a, N. Traore a, H. Bah a,
a Service de médecine légale, hôpital national Ignace-Deen, Ignace-Deen, Conakry Guinée 
b Service d’orthopédie-traumatologie, hôpital national Ignace-Deen, Ignace-Deen, Conakry Guinée 
c Service d’oto-rhino-laryngologie, hôpital national Ignace-Deen, Ignace-Deen, Conakry Guinée 

Auteurs correspondants.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 21 novembre 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Les lésions causées par les armes blanches sont des solutions de continuité des tissus superficiels ou profonds que l’on appelle plaies. Celles-ci se rencontrent de plus en plus dans la pratique médicolégale. Le but de notre étude était de décrire le profil épidémiologique et médicolégal des plaies par armes blanches dans le service de médecine légale de l’Hôpital National Ignace-Deen.

Méthodologie

Il s’agissait d’une étude prospective de type descriptif allant du 1er janvier au 31 décembre 2015 portant sur l’ensemble des victimes de plaies armes blanches admises au service de médecine légale.

Résultats

Les victimes de plaies par armes blanches ont représenté 9,28 % des coups et blessures volontaires recensés dans notre service au cours de la période d’étude, sur un effectif total de 1357 cas reçus en consultation médicojudiciaire. Au total, 64,3 % des victimes étaient de sexe masculin et la tranche d’âge de 21–30 ans était la plus touchée. Les élèves et étudiants ont constitué la catégorie socioprofessionnelle la plus exposée (24,6 %). La commune de Matoto était la commune la plus touchée (49,2 % des cas), La majorité des agressions ont eu lieu entre 15 et 23h (50,8 % des cas). La tête et le cou étaient les segments les plus touchés (42,06 % des cas).

Conclusion

Les agressions par armes blanches restent un phénomène grandissant dans notre pays. Une implication effective de l’État à travers le ministère de la Justice pour punir les auteurs de violence et aussi mettre en place une politique harmonisée avec les pays de la sous-région pour interdire la circulation des armes est impérative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Lesions caused by knives are superficial or deep tissue continuity solutions known as wounds. These meet more and more in forensic practice. The aim of our study was to describe the epidemiological and medico-legal profile of stab wounds in the Forensic Department of Ignace-Deen National Hospital.

Methodology

This was a descriptive prospective study ranging from January 1st to December 31st, 2015, covering all victims of wounded arms admitted to the forensic department.

Results

Victims of stab wounds accounted for 9.28% of the voluntary blows recorded in our department during the study period, out of a total of 1357 cases received in medico-legal consultation. In all, 64.3% of the victims were male and the 21–30 age group was the most affected. Students were the most exposed socio-professional category (24.6%). The town of Matoto was the most affected commune (49.2% of cases), The majority of attacks occurred between 15 and 23h (50.8% of cases). Head and neck were the most affected segments (42.06% of cases).

Conclusion

Stabbings remain a growing phenomenon in our country. Effective state involvement through the Ministry of Justice to punish the perpetrators of violence in accordance with the provisions of the Penal Code and also to establish a harmonized policy with the countries of the sub-region to ban the circulation of arms is imperative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plaies, Armes blanches, Expertise, Médicolégale, Conakry

Keywords : Wounds, Knives, Expertise, Forensic, Conakry


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.