Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des échanges plasmatiques dans la sclérose en plaques et la neuromyélite optique - 29/11/19

Role for plasma exchange in multiple sclerosis and optica spectrum disorders

Doi : 10.1016/j.praneu.2019.07.004 
A.-L. Dubessy a, b, , B. Stankoff a, b
a Service de neurologie, hôpital Saint-Antoine, 184 rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Inserm UMR S 1127, CNRS UMR 7225, Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), Sorbonne universités, hôpital de la Pitie-Salpêtrière et hôpital Saint-Antoine, AP–HP, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant : Service de neurologie, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France.Service de neurologie, hôpital Saint-Antoine186, boulevard de l’HôpitalParis75012France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La sclérose en plaques (SEP) et les pathologies du spectre de la neuromyélite optique (NMO) sont responsables de la survenue de poussées cliniques. Ces poussées sont classiquement traitées par de fortes doses intraveineuses de corticoïdes (CTC). Cependant, la réponse clinique aux stéroïdes est parfois incomplète exposant à un risque de séquelles neurologiques définitives. Devant une poussée « cortico-résistante » le recours aux échanges plasmatiques (EP) thérapeutiques est dorénavant préconisé par des recommandations européennes. Cette recommandation a été motivée initialement par une étude randomisée de référence évaluant comparativement les échanges plasmatiques contre une procédure de « pseudo échanges » dont les résultats ont démontré chez 22 patients la supériorité des échanges plasmatiques pour les poussées sévères et cortico-résistantes de pathologies démyélinisantes du système nerveux central. De nombreuses études observationnelles ultérieures sont venues corroborer ce résultat. Dans la NMO, les EP semblent d’autant plus efficaces qu’ils sont initiés précocement, justifiant leur initiation très rapide, voire d’emblée, sans attendre le critère de cortico-résistance, en cas de poussée sévère. Cette revue de la littérature a pour but d’apporter au clinicien une synthèse des principales études concernant l’utilisation des EP dans les poussées de SEP et la NMO afin d’éclairer les décisions thérapeutiques dans ces situations souvent urgentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Multiple sclerosis (MS) and neuromyelitis optica spectrum disorders (NMOSD) are inflammatory demyelinating conditions of the central nervous system (CNS) characterized by acute exacerbations. These relapses are generally treated using high-dose corticosteroids as first-line therapy. However, the clinical response can be insufficient exposing patients to permanent neurological disability. European guidelines recommend resorting to plasma exchange (PE) for the treatment of such “corticosteroid-resistant” attacks. These recommendations were initially based on a randomized cross-over study, which demonstrated in 22 patients the superiority of PE against a sham procedure for the treatment of severe, cortico-resistant relapses of primary demyelinating CNS disorders. This result has since been reinforced by many observational studies. In NMOSD, PE seems to be particularly effective when started early, justifying prompt initiation to manage a severe relapse. This review aims at providing the clinician with a synthesis of the major studies supporting the use of PE in MS and NMOSD, and to help decision making for the treatment of critical relapses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sclérose en plaques, Neuromyélite optique (NMO), Poussée, Échanges plasmatiques

Keywords : Multiple sclerosis, Neuromyelitis optica spectrum disorder (NMOSD), Cortico-resistant relapse, Plasma exchanges


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 4

P. 250-259 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Encéphalopathie de Gayet Wernicke de présentation pseudovasculaire
  • N. Defoor, K. Leppek, T. De Broucker
| Article suivant Article suivant
  • Un certain penchant
  • L. Legris, L. Vercueil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.