Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Geographic Atrophy and micronutritional supplements: A complex relationship - 30/11/19

Atrophie géographique et compléments micro nutritionnels: une relation complexe

Doi : 10.1016/j.jfo.2019.07.003 
T. Desmettre a, b,
a Centre de Rétine Médicale, 187, rue de Menin, 59520 Marquette-Lez-Lille, France 
b Queen Anne Street Medical Centre, 18-22, Queen Anne Street, W1G 8HU London, Royaume Uni 

Correspondance at: Centre de Rétine Médicale, 187, rue de Menin, 59520 Marquette-Lez-Lille, France.Centre de Rétine Médicale187, rue de MeninMarquette-Lez-Lille59520France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

In 2019, the Age-Related Eye Disease Study (AREDS) remains the basis for micronutritional supplement guidelines aiming to slow the progression of Age-Related Macular Degeneration (AMD) and reduce the risk of neovascularization. However, for Geographic Atrophy (GA) patients specifically, there seem to be more arguments for prescribing micronutritional supplements for the prevention of neovascular complications than to slow the progression of the atrophy. The AREDS report 8 showed a significant decrease in AMD progression over a five-year follow-up associated with a formulation containing antioxidants and zinc. It is noteworthy that the protective effect that was demonstrated was mainly related to the risk of a neovascularization and that the AREDS did not really demonstrate a protective effect that would slow the progression of GA. The 2013 AREDS II results have led to a change in the AREDS formulation. Nevertheless, the replacement of beta-carotene by lutein and zeaxanthine and the addition of Omega-3 did not add any further evidence for a protective effect on GA. Furthermore, the AREDS study used color photographs rather than fundus autofluorescence or OCT to assess the presence or the evolution of patches of atrophy. Over the last 10 years, it has been shown that OCT is far more accurate than color photographs to measure the size of the atrophic areas and to evaluate the extent of alterations in the chorioretinal layers. While lack of evidence of a protective effect of the AREDS formulation for GA is not a proof of the absence of effect, many publications seem to have taken the results of the AREDS in such a global way that the lack of evidence concerning GA seems to have been ignored. Micronutrition supplements are well prescribed for AMD patients, and the key factor for adherence is explanation to the patient. So far, it appears worth explaining to GA patients that prescription of the AREDS formulation is mainly aimed at reducing the risk of neovascularization.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

En 2019, les résultats de l’étude AREDS (Age-Related Eye Disease Study) restent la base principale des prescriptions des compléments micro nutritionnels visant à ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et à réduire le risque de néovascularisation. Dans le cas de l’atrophie géographique (AG), il semble cependant y avoir davantage d’arguments en faveur de la prescription de ces compléments pour la prévention des complications néovasculaires que pour ralentir la progression de l’atrophie. Le rapport 8 de l’AREDS avait montré une diminution significative de la progression de la DMLA associé à une formulation contenant des antioxydants et du zinc au cours d’un suivi de cinq ans. L’effet protecteur démontré est principalement lié au risque de néovascularisation et l’AREDS n’a pas réellement démontré d’effet protecteur qui ralentirait la progression de l’AG. Les résultats de l’AREDS II en 2013 ont conduit à une modulation de la formulation AREDS. Néanmoins, le remplacement du bêta-carotène par la lutéine et la zéaxanthine et l’adjonction d’oméga-3 n’ont pas permis d’apporter de preuve supplémentaire d’un effet protecteur sur l’AG. L’étude AREDS avait utilisé des rétino-photographies couleurs plutôt que des clichés en autofluorescence ou des images d’OCT pour évaluer la présence ou l’évolution des plages d’atrophie du fond d’œil. Au cours des 10 dernières années, il a été démontré que l’OCT est à présent l’outil le plus précis pour mesurer la taille des zones atrophiques ou pour évaluer l’extension des altérations des couches chorio-rétiniennes. Les preuves insuffisantes d’un effet protecteur ne prouvent pas l’absence d’effet favorable mais de nombreuses publications semblent avoir pris les résultats de l’AREDS d’une manière tellement globale que le manque de preuves concernant la progression de l’AG semble avoir été oublié. Le facteur clé de l’observance des prescriptions de compléments comme des recommandations nutritionnelles est l’explication au patient. Dans l’état actuel des connaissances, il semble utile de préciser aux patients présentant une AG que la prescription des compléments micro nutritionnels de type AREDS vise principalement à réduire le risque d’une néovascularisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Age-Related Macular Degeneration, Geographic Atrophy, Micronutrition, AREDS

Mots clés : Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, Atrophie Géographique, Micronutrition, AREDS


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 10

P. 1111-1115 - décembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neuropathie optique dans le syndrome des anticorps anti MOG positif
  • L. Merabtene, C. Vignal Clermont, R. Deschamps
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage visuel de l’enfant : revue de la littérature
  • N. Stoll, C. Speeg-Schatz, A. Sauer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.