Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypnose et anesthésie en 2019 : de la neuroscience au bloc opératoire - 30/11/19

Hypnosis and anaesthesia: What's old, what's new?

Doi : 10.1016/j.anrea.2019.11.002 
Philippe Cuvillon 1, , Aurore Marcou 2, Franck Bernard 3, Guylaine Tran 2, Bruno Suarez 4
1 CHU de Carémeau, département d’anesthésie, pôle ARDU (Anesthésie Réanimation Douleur Urgences), place du Professeur-Debré, 30000 Nîmes, France 
2 Centre anti-cancéreux, institut Curie, 26, rue d’Ulm, 75005 Paris, France 
3 Centre hospitalier Privé Saint-Grégoire, 6, boulevard de la Boutière, 35760 Saint-Grégoire, France 
4 AP–HP Garches et centre d’imagerie médicale de Thiais, service de radiologie, 94320 Thiais, France 

Philippe Cuvillon, CHU de Carémeau, département d’anesthésie, pôle ARDU (Anesthésie Réanimation Douleur Urgences), place du Professeur-Debré, 30000 Nîmes, France.CHU de Carémeau, département d’anesthésie, pôle ARDU (Anesthésie Réanimation Douleur Urgences)place du Professeur-DebréNîmes30000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 30 novembre 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’hypnose est considérée comme un état d’attention focalisée impliquant une concentration focale et une absorption interne avec une suspension relative de la conscience périphérique. Sa définition a changé au cours du temps et les notions de « processus dynamique de la conscience », modulation de l’« agentivité » et du « connectome » semblent plus adaptés aux neurosciences actuelles. En ce qui concerne la douleur, l’imagerie montre une action plurimodale de l’hypnose centrée sur le cingulum antérieur, pivot d’un réseau complexe associant région primaire et associative (précunéus, cervelet). Permettant de moduler l’activation cérébrale, l’hypnose est un outil à insérer parmi les autres thérapeutiques, notamment médicamenteuses, et doit rester au service et dans les limites de son champ de compétences. L’hypnose informelle ou conversationnelle permet une prise en charge périopératoire adaptée aux consultations, à la préparation des patients (y compris pour ALR). Réduisant la douleur et la consommation médicamenteuse, l’hypno-analgésie et sédation sont en plein essor pour des gestes en radiologie interventionnelle et chirurgie (y compris oncologique). Elles nécessitent l’implication des acteurs (opérateurs, chirurgiens) et une formalisation du parcours de soins de la consultation d’anesthésie à la réalisation du geste. La formation initiale (>100h) doit être faite, au mieux, par des anesthésistes pour des anesthésistes (charte éthique) et comporter des exercices, des vidéos et des démonstrations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Hypnosis is considered a state of consciousness involving focused attention and reduced peripheral awareness. Its definition has changed over time and the notions of “dynamic process of consciousness”, modulation of “agentivity” and “connectome” seem more adapted to current neuroscience. Imagery shows, with regard to pain, a multimodal action of hypnosis, centered on the anterior cingulum, which is a complex network associating primary and associative regions (precuneus, cerebellum). Used to modulate brain activation, hypnosis is a tool that can be inserted among other therapies, especially drugs, and must remain at the service and within the limits of its field of competence. Informal or conversational hypnosis allows perioperative management adapted to consultations and patient preparation (including regional anaesthesia). Hypnosis is likely to be effective for most people suffering from diverse forms of pain, with the possible exception of a minority of patients who are resistant to hypnotic interventions. Hypnoanalgesia and sedation are on the rise for interventional radiology and surgery (including oncology), as they reduce pain and drug consumption. They require the involvement of operators (i.e. surgeons) and a formalisation of the care process from the anaesthesia consultation to the performance of the procedure. Initial training (>100h) should be done, at best, by anaesthetists for anaesthetists (ethical charter) and include exercises, videos and demonstrations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypnose, Connectome, Agentivité, Activation cérébrale, Suggestion focalisée, Libre arbitre, Hypno-sédation

Keywords : Hypnosis, Connectome, Agentivity, Brain activation, Suggestion, Free choice, Hypnosedation


Plan


 Texte de la conférence d’essentiel présentée lors du du Congrès de la SFAR 2019.


© 2019  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.