Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La conciliation médicamenteuse est-elle réalisable et pertinente en Psychiatrie ? : Retour d’expérience sur la mise en place de la conciliation à l’admission - 01/12/19

Is the medication reconciliation achievable and relevant in Psychiatry?: Feedback on the implementation of medication reconciliation on hospital admission

Doi : 10.1016/j.pharma.2019.10.007 
A. Leherle a , C. Kowal a , Z. Toulemon a , M. Dalle-pecal a, , A. Pelissolo b , M. Leboyer b , M. Paul c , C. Diviné a
a Service pharmacie hôpital Albert-Chenevier, hôpitaux universitaires Henri-Mondor AP–HP, 40, rue de Mesly, 94000 Créteil, France 
b Pôle de psychiatrie, hôpitaux universitaires Henri-Mondor AP–HP, 40, rue de Mesly 94000 Créteil, France 
c Service pharmacie, hôpitaux universitaires Henri-Mondor AP–HP, 51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 94000 Créteil, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 01 décembre 2019

Highlights

Conciliation à l’admission dans un service de 100 lits de Psychiatrie.
13 conciliations non réalisables en raison des troubles psychiatriques.
39 conciliations dont 22 (56,4 %) pour des patients hospitalisés en unité fermée.
38 DNI dont 81,6 % concernent les médicaments de la prise en charge somatique.
Un entretien pharmaceutique avec le patient réalisé dans toutes les conciliations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le parcours de soins du patient souffrant de troubles psychiques étant un parcours complexe et à risque d’interruption de traitement, nous avons mis en place la conciliation médicamenteuse à l’admission en psychiatrie en février 2017. L’objectif de ce travail a été de réaliser un retour d’expérience répondant à nos questionnements sur la faisabilité et la pertinence de cette démarche.

Méthode

Une analyse prospective des conciliations sur les 7 premiers mois de mise en place a été réalisée selon 3 indicateurs d’activité et 6 indicateurs de performance.

Résultats

Au total, 39 patients ont été conciliés dont 56,4 % en secteur fermé. La totalité des patients ont été rencontrés lors d’un entretien pharmaceutique. Les informations issues de cet entretien étaient concordantes avec au moins l’une des autres sources dans 70,4 % des cas. 13 patients n’ont pu être conciliés dans les 72 h en raison de leur pathologie psychiatrique. Le nombre moyen de divergences non intentionnelles (DNI) par conciliation était de 0,97. Le taux de DNI de gravité majeure était de 23,7 %. Le nombre de DNI par patient était significativement supérieur en secteur fermé (p<0,05). Les DNI portaient essentiellement sur les médicaments somatiques (81,6 %). Près de 95 % des DNI ont entraîné une modification de prescription.

Conclusion

Ces résultats montrent que la conciliation d’entrée est réalisable et pertinente en psychiatrie. Pour limiter les contraintes liées à la pathologie psychiatrique, nous proposons de concilier les patients au-delà de 72h après leur admission, dès que leur état clinique le permet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The health care pathway of patients suffering from mental disorders is complex and includes a risk of interruption of treatment. We implemented medication reconciliation at patients’ admission to mental health care service in February 2017. The aim of this study was to achieve a feedback experience answering our questions about the feasibility and relevance of this process.

Method

A prospective analysis of medication reconciliations over the first 7 months of implementation was carried out according to 3 activity indicators and 6 performance indicators.

Results

A total of 39 patients were reconciled and 56.4 % of them were in enforced hospitalization unit. All patients were interviewed by the pharmacist. Collected information during this interview was concordant with at least one of the other sources in 70.4 % of the cases. Thirteen patients were not reconciled within 72h after their admission because of their psychiatric pathology. The average number of unintentional medication discrepancy (UMD) detected was 0.97 per reconciled patient. The rate of major gravity UMD was 23.7 %. The number of UMDs per patient was significantly higher in enforced hospitalization unit (P<0.05). UMDs were essentially related to somatic drugs (81.6 %). Nearly 95 % of the detected UMDs resulted in a modification of prescription.

Conclusion

These results show that medication reconciliation at patients’ admission is feasible and relevant in psychiatry. To limit constraints related to psychiatric pathology, we propose to perform medication reconciliation of patients more than 72 hours after patient admission provided that their clinical condition allows it.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Conciliation médicamenteuse, Admission, Iatrogénie, Pharmacie clinique, Psychiatrie

Keywords : Medication reconciliation, Hospital admission, Iatrogenesis, Clinical pharmacy, Mental health care


Plan


© 2019  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.