Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qualité de vie des patients atteints de cancer traités à domicile : étude comparative des différentes voies d’administration de la chimiothérapie - 01/12/19

Quality of life in home-based cancer patients: A comparative study of chemotherapy administration route

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.09.009 
Alice Dhellemmes 1, , Claudine Melan 2, Florence Sordes 1
1 Université de Toulouse, laboratoire CERPPS, Pôle 3: psychologie de la santé, EA7411, 5, allée Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex 9, France 
2 Université de Toulouse, laboratoire CLLE; UMR 5263, 5, allée Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex 9, France 

Alice Dhellemmes, Université de Toulouse, laboratoire CERPPS, Pôle 3: psychologie de la santé, EA7411, 5, allée Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex 9, France.Université de Toulouse, laboratoire CERPPS, Pôle 3: psychologie de la santé, EA74115, allée Antonio-MachadoToulouse cedex 931058France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les patients traités à domicile bénéficient d’une prise en charge différente en fonction de la forme du traitement : les anticancéreux administrés par voie intraveineuse impliquent un contact régulier avec le personnel alors que la voie orale laisse le patient totalement autonome. Cette recherche transversale a une finalité comparative entre les représentations de la maladie et des traitements, le sentiment d’auto-efficacité et la qualité de vie des patients traités par anticancéreux oraux et ceux traités par voie intraveineuse.

Méthodes

L’échantillon se compose de 130 participants atteints de cancer dont 72 sont traités par chimiothérapie intraveineuse et 48 par voie orale. Le protocole est composé de questionnaires de représentations de la maladie (IPQ-r), de représentations des traitements (BMQ), de sentiment d’auto-efficacité (GSES-10) et de qualité de vie (QLQ-C30).

Résultats

La voie d’administration du traitement anticancéreux impacte directement les représentations de la maladie avec un phénomène de banalisation du cancer. À l’inverse, un traitement intraveineux, par son caractère invasif et chronophage, implique plus de difficultés dans l’accomplissement des rôles familiaux et professionnels. Par ailleurs, le poids des effets secondaires est corrélé avec la dangerosité perçue du traitement et avec le sentiment d’auto-efficacité. L’âge et l’ancienneté du diagnostic impactent respectivement la compréhension de la maladie et la dimension cognitive de la qualité de vie.

Discussion

Bien plus qu’une simple différence de forme du traitement, c’est tout un parcours de soins qui se trouve remanié impliquant des conséquences psychologiques différentes qu’il semble indispensable de prendre en considération notamment dans les choix thérapeutiques ou en termes d’accompagnement des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Home healthcare can be totally different depending on the route of treatment: intravenous anticancer drugs involve regular contact with the health caregiver while the oral route leaves the patient completely autonomous. This cross-sectional research has a comparative purpose between the representations of disease and treatments, the self-efficacy and the quality of life of patients treated with oral anticancer drugs and those treated by intravenous route.

Methods

The sample include 130 patients with cancer. Seventy-two are treated with intravenous chemotherapy and 48 by oral route. The protocol includes a questionnaire of disease representations (IPQ-r), treatment representations (BMQ), self-efficacy (GSES 10) and quality of life (QLQ-C30).

Results

The administration route of anticancer treatment impacts the illness representations with the normalization of cancer. The intravenous route, by its invasive and time-consuming nature, increases difficulties in fulfilling family and professional roles. Moreover, side effects are correlated with the perceived dangerousness of the treatment and self-efficacy. Age and the length of time since the diagnosis affect respectively the understanding of the disease and the cognitive dimension of quality of life.

Discussion

More than a difference in form of treatment, the whole pathway of healthcare has to be taken into account since it involves different psychological consequences, in particular about therapeutic choices or in terms of patient support.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anticancéreux oraux, Représentations de la maladie, Représentations des traitement, Sentiment d’auto-efficacité, Qualité de vie

Keywords : Oral anticancer treatment, Illness representations, Treatment representations, Self-efficacy, Quality of life


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 12

P. 1124-1131 - décembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs limitant la prise en charge ambulatoire en chirurgie mammaire
  • Philippe Rauch, Julia Salleron, Julie Buhler, Léa Leufflen, Frédéric Marchal
| Article suivant Article suivant
  • Usages de la cigarette électronique en France à 17 ans : résultats de l’enquête nationale ESCAPAD 2017
  • Sandra Chyderiotis, Stanislas Spilka, François Beck

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.