Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

An Eocene tomistomine from peninsular Thailand - 02/12/19

Un tomistominé éocène de la péninsule thaïlandaise

Doi : 10.1016/j.annpal.2019.03.002 
Jeremy E. Martin a, , Komsorn Lauprasert b, Haiyan Tong b, Varavudh Suteethorn b, Eric Buffetaut c
a Laboratoire de Géologie de Lyon : Terre, Planète et Environnement, UMR CNRS 5276 (CNRS, ENS, Université Lyon 1), École Normale Supérieure de Lyon, 69364 Lyon cedex 07, France 
b Palaeontological Research and Education Centre, Mahasarakham University, 44150 Khamrieng, Thailand 
c Laboratoire de Géologie de l’Ecole Normale Supérieure, CNRS (UMR 8538), 24 rue Lhomond, 75231 Paris cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Skull and mandibular elements of a tomistomine crocodilian are described from the late Eocene to early Oligocene lignite seams of Krabi, peninsular Thailand. The Thai tomistomine is a longirostrine form characterized by a rostrum/skull ratio of about 0.6; a mandibular symphysis reaching the level of the eleventh alveolus; a deep participation of the splenial in the symphysis to the level of the ninth alveolus; an enlarged fifth maxillary alveolus; long nasals reaching the premaxillae at the level of the fifth maxillary alveolus but not contributing to the external nares; undivided posterior processes of premaxillae; a short prefrontal, excluded by a longer lacrimal from the posteromedial margin of maxillae; vomers visible on the palate. A phylogenetic analysis recovers the Thai specimen among derived tomistomines, on the stem lineage of the extant Tomistoma schlegelii, as a close ally of Maomingosuchus petrolica, a late Eocene tomistomine from southern China. The present recognition of Maomingosuchus sp. in late Eocene Thai deposits expands the distribution of Eocene tomistomines from southern China to the tropics. The origin of Tomistominae in Asia is briefly discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Des éléments crâniens et mandibulaires d’un crocodilien tomistominé sont décrits en provenance de niveaux à lignite de l’Éocène supérieur à Oligocène inférieur de Krabi sur la péninsule thaïlandaise. Le tomistominé thaïlandais est caractérisé par un crâne de type longirostre présentant un ratio rostre/crâne d’environ 0.6 ; une symphyse mandibulaire qui atteint le niveau du onzième alvéole ; une participation profonde du splénial dans la symphyse mandibulaire au niveau du neuvième alvéole ; un cinquième alvéole maxillaire élargi ; les os du nasal qui atteignent les prémaxillaires au niveau du cinquième alvéole maxillaire mais ne participant pas aux narines externes ; des processus postérieurs des prémaxillaires non-divisés ; un préfrontal court, exclu de la marge postéromédiale des maxillaires par un lacrimal plus long ; un vomer visible sur le palais. Une analyse phylogénétique place le spécimen Thaïlandais au sein des tomistominés dérivés, au sein de la lignée de l’actuel Tomistoma schlegelii, et proche de Maomingosuchus petrolica, un taxon de la fin de l’Éocène connu en Chine du sud. La présente découverte de Maomingosuchus sp. dans l’Éocène tardif de Thaïlande étend l’aire de répartition des tomistominés éocènes depuis la Chine du sud jusqu’aux tropiques. L’origine des Tomistominae en Asie est brièvement discutée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Tomistomine, Eocene, Oligocene, Thailand

Mots clés : Tomistominés, Éocène, Oligocène, Thaïlande


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 3

P. 245-253 - juillet 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Spinosaurid teeth from the Lower Cretaceous of Ko Kut, eastern Thailand
  • Eric Buffetaut, Suravech Suteethorn, Varavudh Suteethorn, Haiyan Tong, Kamonrak Wongko

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.