Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Techniques de prélèvement rénal sur donneur vivant - 03/12/19

[41-102-A]  - Doi : 10.1016/S1283-0879(19)63988-0 
M.-O. Timsit a, b, , F. Kleinclauss c, d, e, R. Thuret f, g
a Service d'urologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Université Paris-Descartes, 12, rue de l'École-de-Médecine, 75006 Paris, France 
c Service d'urologie et transplantation rénale, CHRU de Besançon, 3, boulevard Alexander-Fleming, 25030 Besançon, France 
d Université de Franche-Comté, 1, rue Claude-Goudimel, 25000 Besançon, France 
e Inserm UMR 1098, 25000 Besançon, France 
f Service d'urologie et transplantation rénale, CHU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34090 Montpellier, France 
g Université de Montpellier, 2, rue de l'École-de-Médecine, CS 59001, 34060 Montpellier cedex 2, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'objectif est de réaliser une mise au point sur les aspects techniques de la chirurgie du donneur vivant de rein. Une recherche bibliographique exhaustive à partir de Medline et Embase a été réalisée en utilisant les mots-clés (Medical Subject Headings [MeSH]) suivants seuls ou en combinaison : « donneur vivant ; extraction vaginale ; néphrectomie donneur ; néphrectomie cœlioscopique robot-assistée ». Les documents législatifs français et américains ont également été consultés. La voie cœlioscopique s'est imposée comme une voie d'abord de référence. La voie robotique est en cours de développement sans bénéfice démontré par rapport aux autres techniques mini-invasives. La voie cœlioscopique avec assistance manuelle est peu utilisée en France et reste associée à un taux plus élevé de complications de type Clavien I, essentiellement en raison des douleurs postopératoires. La chirurgie du donneur vivant a connu de nombreuses évolutions techniques, principalement mini-invasives, visant à minimiser les effets indésirables chez le donneur tout en maintenant le risque de morbidité le plus faible possible pour cette chirurgie particulière réalisée chez des patients sains.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Donneur vivant, Extraction vaginale, Néphrectomie donneur, Transplantation rénale


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Accès vasculaires pour hémodialyse : traitement des complications
  • S. Drouin, K. Ferhi, C. Billault, B. Barrou
| Article suivant Article suivant
  • Prélèvement et transplantation rénale chez le donneur vivant par laparoscopie robot-assistée
  • T. Prudhomme, M. Roumiguié, F. Sallusto, N. Doumerc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.