Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des uvéites intermédiaires, postérieures et panuvéites non infectieuses - 07/12/19

Treatment of noninfectious intermediate uveitis, posterior uveitis, or panuveitis

Doi : 10.1016/j.jfo.2019.03.033 
C. Couret a, , 1 , J.-B. Ducloyer a, , 1, S. Touhami b, K. Angioi-Duprez c, M.-B. Rougier d, P. Labalette e, C. Titah f, I. Cochereau f, g, L. Kodjikian h, F. Mura i, C. Chiquet j, M. Weber a, B. Bodaghi a
a Service d’ophtalmologie, hôtel Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes, France 
b Service d’ophtalmologie, hôpital Pitié-Salpetrière, Université Paris 6, AP–HP, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris, France 
c Service d’ophtalmologie, hôpitaux de Brabois, CHU de Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre les Nancy cedex, France 
d Service d’ophtalmologie, Groupe Hospitalier Pellegrin, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 
e Service d’ophtalmologie, CHU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille, France 
f Fondation opthalmologique Rothschild, 25, rue Manin, 75019 Paris 
g Service d’ophtalmologie, hôpital Bichat Claude-Bernard, Université Paris 7, APHP, 46, rue Henri-Ruchard, 75018 Paris, France 
h Service d’ophtalmologie, hôpital de la Croix Rousse, Hospices civils de Lyon, Université Claude-Bernard Lyon 1, 103, Grande rue de la Croix Rousse, 69317 Lyon, France 
i Service d’ophtalmologie, Hopital Gui-de-Chauliac, CHU de Montpellier, 191, avenue du Doyen Gaston-Giraud, 34295 Montpellier, France 
j Service d’ophtalmologie, CHU de Grenoble, Université Grenoble-Alpes, 38000 Grenoble, France 

Auteurs correspondants. Clinique ophtalmologique–CHU Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01, France.Clinique ophtalmologique–CHU Nantes1, place Alexis-RicordeauNantes cedex 0144093France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 07 December 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Contrôler l’inflammation à long terme au cours des uvéites intermédiaires, postérieures ou totales, non infectieuses en limitant la iatrogénie est un véritable défi. Il n’existe pas de bilan standardisé qui assure une certitude diagnostique, mais quelques tests simples permettent de ne pas omettre les principales étiologies. L’ophtalmologiste qualifie le type d’atteinte puis le médecin interniste complète les investigations en fonction des constatations de l’ophtalmologiste. Photographies du fond d’œil, tomographies en cohérence optique, angiographies à la fluorescéine et au vert d’indocyanine doivent être envisagées au cours du diagnostic et du suivi. Les complications oculaires de l’inflammation sont nombreuses. Elles nécessitent une surveillance étroite et une prise en charge spécifique, médicale et parfois chirurgicale. Le nombre croissant de molécules disponibles permet d’optimiser la prise en charge de ces pathologies aux étiologies et présentations variées. Actuellement, la corticothérapie systémique reste le traitement de référence et les autres thérapeutiques sont envisagées en cas de mauvaise tolérance, corticorésistance ou corticodépendance. Le choix d’un traitement systémique, régional périoculaire ou intravitréen dépend de plusieurs facteurs : chronicité ou récurrence de l’uvéite, ancienneté, bilatéralité, association à une maladie inflammatoire systémique, présence de contre-indications à certains traitements et contraintes socio-économiques. Il est très important de trouver le meilleur compromis permettant un contrôle strict de l’inflammation oculaire à l’aide d’un traitement systémique et/ou local adapté tout en évitant les principales complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Controlling long-term inflammation during non-infectious intermediate, posterior or panuveitis while limiting side effects remains challenging. There is no standardized pre-therapeutic evaluation providing diagnostic certainty, but some simple tests allow us to identifiy the main etiologies. The ophthalmologist identifies the type of uveitis, and the internist completes the investigations according to the ophthalmologist's findings. Fundus photographs, optical coherence tomography, and fluorescein and indocyanine green angiography should be considered during diagnosis and follow-up. Ocular complications of uveitis are numerous. They require close monitoring and specific medical and sometimes surgical management. The growing number of available drugs makes it possible to optimize the management of these conditions with varied etiologies and presentations. Currently, systemic corticosteroids remain the mainstay of therapy, and other alternatives are considered in the case of poor tolerance, steroid resistance or dependence. The choice of a systemic, periocular or intravitreal treatment depends on several factors: chronicity or recurrence of uveitis, duration, bilaterality, association with a systemic inflammatory disease, the presence of contraindications to certain treatments, and also socioeconomic constraints. It is of the utmost importance to find the best compromise allowing tight control of ocular inflammation by means of adapted systemic and/or local treatment while avoiding the main complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Uvéites, Uvéites non infectieuses, Uvéites intermédiaires, Uvéites postérieures, Panuvéites, Corticothérapie, Biothérapie, Immunosuppresseur, Traitement

Keywords : Uveitis, Non-infectious uveitis, Intermediate uveitis, Posterior uveitis, Panuveitis, Steroid treatment, Biologic treatment, Immunosuppressant, Treatment


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.