Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement du ptosis congénital dans un pays à faible revenu : suspension du releveur au muscle frontal par le polypropylène à l’Institut d’Ophtalmologie tropicale de l’Afrique (IOTA) - 17/12/19

Treatment of congenital ptosis in a low-income country: polypropylene frontalis sling at the African Institute of Tropical Ophthalmology

Doi : 10.1016/j.jfo.2019.07.008 
J.P. Théra a, , J.M. Tiama b, A. Konipo c, A. Napo d, S. Bamani d
a Ophtalmo-pédiatre, à l’institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique IOTA, 248, Bamako, Mali 
b DES d’ophtalmologie à l’institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique IOTA, 248, Bamako, Mali 
c Ophtalmologiste au CSREF de Koulikoro, Mali 
d Ophtalmologiste à l’institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique IOTA, 248, Bamako, Mali 

Auteur correspondant. Iota, Bamako, 248, MaliIota, Bamako248Mali
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 17 December 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le traitement du ptosis congénital est exclusivement chirurgical, la méthode de la suspension est la mieux indiquée lorsque le ptosis est sévère avec un parcours nul du releveur de la paupière supérieure. Cette chirurgie fait appel à des matériaux divers (fascia lata autologue, sonde de silicone, nylon, polypropylène etc.).

Matériels et méthode

Il s’agissait d’une étude descriptive avec collecte rétrospective des données chez 22 enfants de 0 à 15 ans opérés de ptosis congénital par la technique de suspension avec le polypropylène entre le 01er janvier 2014 et le 30 juin 2017 au Centre hospitalier universitaire de l’institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique (CHU-IOTA).

Résultats

Dans notre étude, le résultat postopératoire (avant correction des cas de récidive) était satisfaisant chez 81,82 % des cas, avec un taux récidive de 13,64 %. La durée moyenne de suivi était de 14 mois avec des extrêmes de 04 et 25 mois.

Discussion

Le polypropylène est un matériau inerte et mieux toléré par l’organisme. Son utilisation dans la chirurgie du ptosis est associée à de faibles taux de récurrence et d’infections postopératoires ce qui lui permet d’être une alternative intéressante à d’autres matériaux comme le nylon, ou le polytétrafluoroéthylène (PTFE).

Conclusion

L’utilisation du polypropylène donne des résultats encourageants dans la chirurgie du ptosis, de plus, elle possède l’intérêt d’être peu coûteuse et plus accessible. Son usage dans les pays en voie de développement mérite alors une attention particulière.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Treatment of congenital ptosis is exclusively surgical; the frontalis sling method is most appropriate when the ptosis is severe, with no upper eyelid levator function. This surgery typically utilizes various materials (autologous fascia lata, silicone, nylon, or polypropylene bands, etc.).

Materials and methods

This was a retrospective descriptive study of 22 children under 16 years of age, treated for congenital ptosis by frontalis suspension of the levator muscle of the upper eyelid using the polypropylene technique, between January 1, 2014 and June 30, 2017 at the African Institute of Tropical Ophthalmology teaching hospital.

Results

In our study, the surgical result (prior to correction of recurrences) was satisfactory in 81.82 % of cases, with a recurrence rate of 13.64 %. The mean follow-up was 14 months, ranging from 4 to 25 months.

Discussion

The use of polypropylene provides encouraging results in ptosis surgery, while also offering the advantage of being low cost and more available. Its use in developing countries deserves special attention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traitement, Ptosis congénital, Pays à faible revenu, Suspension frontale, Polypropylène

Keywords : Treatment, Congenital ptosis, Low-income country, Frontalis sling, Polypropylene


Plan


 Cet article a fait l’objet d’une communication orale à la SFO 2018.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.