Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Return-to-work support in cancer patients: Which methodology? - 19/12/19

Retour au travail pour les patients atteints de cancer. Quelle méthodologie ?

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.10.006 
Laétitia Rollin 1, 2, , Geraldine De Blasi 1, 3, Line Boucher 1, Evelyne Bouteyre 3, Jean-François Gehanno 1, 2
1 Centre hospitalo-universitaire de Rouen, service de médecine du travail et pathologie professionnelle, Rouen, France 
2 Rouen University, Sorbonne university, university of Paris 13, laboratory of medical informatics and knowledge engineering in e-Health, LIMICS, Inserm, 75006 Paris, France 
3 Aix-Marseille Université, LPCLS, EA 3278, Aix Marseille, France 

Laetitia Rollin, CHU de Rouen, Rouen university hospital, institute of occupational health, service de médecine du travail, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France.CHU de Rouen, Rouen university hospital, institute of occupational health, service de médecine du travail1, rue de GermontRouen cedex76031France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 19 décembre 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Introduction

Return to work after cancer is a determinant of patients quality of life. The aims were to describe return-to-work interventions applied in a French University Hospital and to assess its effectiveness in achieving a successful return to work.

Methods

A return-to-work questionnaire was sent to 153 patients who were accompanied by a multidisciplinary return-to-work after cancer consultation.

Results

hundred and twenty-one patients answered the return-to-work questionnaire. Analysis of the questionnaire found an overall rate of return to work of 50% two years after the cancer diagnosis. The rate was significantly higher in patients who had received individual psychological support for returning to work (P=0.04) and higher, but not significantly, in patients who had a consultation with the company physician during their period of sick-leave (P=0.08). Participating in support groups and performing the required actions for the recognition of handicapped worker status were not factors associated with return to work.

Discussion

An individual psychological support for returning to work and a consultation with the company physician during the period of sick-leave should be systematically recommended for patients suffering from cancer. Participating in support groups and recognition of handicapped worker status should be recommended on a case-by-case basis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le retour au travail après un cancer est un déterminant de la qualité de vie des patients. Les objectifs étaient de décrire et évaluer les interventions réalisées dans un centre hospitalier universitaire français pour à aider les patients atteints de cancer dans leur retour au travail.

Méthode

Un questionnaire a été adressé à 153 patients qui avaient bénéficié de l’accompagnement d’une consultation multidisciplinaire d’aide au retour au travail d’un centre hospitalier universitaire français.

Résultats

Cent vingt et un patients ont complété le questionnaire. Le taux de retour au travail était de 50 % deux ans après le diagnostic de cancer. Il était significativement plus élevé pour les patients qui avaient accepté un suivi psychologique individuel orienté sur le retour au travail (p=0,04) et plus élevé mais non significativement pour les patients ayant effectué une visite de préreprise avec le médecin du travail durant l’arrêt de travail (p=0,08). La reconnaissance du statut de travailleur handicapé n’était pas associée à un taux de reprise plus élevé. La participation à un groupe de paroles concernait peu de patients et n’était pas non plus associée à un taux de retour plus élevé.

Discussion

Le suivi psychologique individuel orienté sur le retour au travail et la consultation du médecin du travail durant l’arrêt de travail doivent être recommandés systématiquement aux patients atteints de cancer en vue de leur retour au travail. La reconnaissance du statut de travailleur handicapé est à conseiller au cas par cas, de même que la participation à un groupe de paroles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Return-to-work, Cancer, Multidisciplinary consultation, Resumption of work, Predictive factors

Mots clés : Retour au travail, Cancer, Consultation multidisciplinaire, Facteurs prédictifs


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.