Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Principes et techniques de la nutrition artificielle par voie entérale et parentérale - 23/12/19

[10-380-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(19)50478-4 
J.-C. Preiser a, , M. Arvanitakis b
a Service des soins intensifs, Hôpital universitaire Erasme, Université Libre de Bruxelles, 808, route de Lennik, 1070 Bruxelles, Belgique 
b Service de gastro-entérologie médicale, Hôpital universitaire Erasme, Université Libre de Bruxelles, 808, route de Lennik, 1070 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

La nutrition médicale constitue un soin de base pour les patients dénutris ou à risque de dénutrition. L'identification de ces patients nécessite une collaboration de tout le personnel de santé et l'enregistrement systématique de scores de risque. Pour chaque patient dépisté comme dénutri, à risque de dénutrition ou après un jeûne prolongé devraient être proposés l'enrichissement de l'alimentation, l'utilisation de compléments nutritionnels oraux, de solutions de nutrition entérale ou parentérale. Le type de traitement nutritionnel préconisé peut être choisi à l'aide d'arbres décisionnels systématiques et simples. Le choix de la voie orale ou entérale est toujours préféré à la voie parentérale, en vue d'éviter les conséquences du jeûne intestinal. En nutrition entérale, les solutions polymériques enrichies en fibres sont utilisables pour la majorité des situations, via sonde gastrique, gastrostomie ou jéjunostomie selon la durée prévisible et la présence de troubles de la vidange gastrique. Les risques liés à l'entérale sont prévenus par un suivi clinique attentif. Les solutions de nutrition parentérale sont en général ternaires, enrichies en éléments-traces et vitamines, et administrées par une voie exclusivement dédiée d'un cathéter veineux central, ou via une chambre implantée, selon la durée prévue. La prévention des complications mécaniques et infectieuses nécessite une asepsie rigoureuse, et la prévention des complications métaboliques requiert un suivi biologique régulier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dénutrition, Risque nutritionnel, Macronutriments, Micronutriments, Sonde nasogastrique, Gastrostomie, Jéjunostomie, Cathéter intraveineux


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l'état nutritionnel
  • J.-C. Melchior
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge nutritionnelle de l'insuffisance rénale
  • P. Chauveau, S. Trolonge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.