Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mild Cognitive Impairment - 30/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.04.019 

Jacques Touchon,

Florence Portet

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Le concept de Mild Cognitive Impairment (MCI), développé par Petersen (1997, 1999), fait référence à des sujets âgés ayant des troubles cognitifs modérés, n'entraînant pas de démence. Ce concept s'inscrivait dans un continuum cognitif allant de la normalité vers la démence.

Une modification des critères de Petersen s'est avérée nécessaire car ce cadre est rapidement apparu hétérogène : hétérogénéité des facteurs étiologiques (type de lésions dégénératives, facteurs vasculaires, pathologies psychiatriques, maladies associées non neurologiques), hétérogénéité dans sa présentation clinique, hétérogénéité du profil évolutif (déclin, stabilité cognitive, retour à la normale).

Les nouveaux critères cliniques de MCI pourraient désormais être les suivants : 1) plainte cognitive émanant du patient et/ou de l'entourage, 2) sujet et/ou informant signalant un déclin des performances cognitives et/ou fonctionnelles par rapport aux capacités antérieures, 3) troubles cognitif objectivé par l'évaluation clinique : altération de la mémoire et/ou d'une autre sphère cognitive, 4) altération cognitive n'ayant pas de retentissement sur la vie quotidienne. Le sujet peut signaler des difficultés concernant les activités complexes de la vie quotidienne, 5) absence de démence.

Ces nouveaux critères, essentiellement cliniques, pourraient être plus adaptés à la recherche clinique comme à la pratique médicale courante. Les marqueurs biologiques et radiologiques appuieront très certainement dans l'avenir la démarche diagnostique de façon plus systématique, afin de mieux repérer en particulier le sous-type étiopathogénique correspondant aux maladies d'Alzheimer.

Abstract

Key points

The concept of mild cognitive impairment (MCI) was proposed by Petersen et al. (1997, 1999) as a nosologic entity referring to elderly persons with mild cognitive deficit and without dementia. MCI is widely used in studies as an intermediate stage between cognitive normalcy and dementia.

MCI now appears, however, to be a heterogeneous clinical entity. The many sources of heterogeneity that have been pointed out include: heterogeneity in etiological factors (various types of degenerative lesions, vascular risk factors, psychiatric features, concomitant non-neurological diseases), in clinical symptoms, and in clinical course (with decline, stable, or reversible cognitive impairment).

New clinical criteria have thus been proposed for use in research and in clinical practice: 1) cognitive complaint from the patient, family, or both, 2) report by the subject or reporter of a decline in cognitive or functional performance, relative to previous abilities, 3) cognitive disorders evidenced by clinical evaluation: impairment in memory or another cognitive domain, 4) cognitive impairment without any repercussions on daily life, even if the subject reports difficulties concerning complex daily activities, and 5) no dementia.

Those new criteria, essentially clinical, may be better adapted to both clinical research and daily clinical practice. Biological and radiological markers will provide greater and more systematic support for diagnosis in the near future, particularly for early detection of Alzheimer's disease.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10-C2

P. 1464-1468 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neuro-imagerie des démences
  • Stéphane Lehéricy, Christine Delmaire, Damien Galanaud, Didier Dormont
| Article suivant Article suivant
  • Démences vasculaires et démences mixtes
  • Dina Zekry, Charles Duyckaerts, Jean-Jacques Hauw

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.