Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les troubles du sommeil peuvent être objectivement améliorés chez les seniors par un programme personnalisé d'éducation à la santé - 30/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.07.002 

Caroline Gauriau [1 et 2],

Tifenn Raffray [2],

Dominique Choudat [2],

Bruno Corman [1],

Damien Léger [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Contexte

La prévalence des troubles du sommeil augmente avec l'âge et concernerait entre 20 et 40 % des personnes de plus de 60 ans. Un programme d'éducation à la santé a été mis au point chez des seniors de 55 ans et plus pour répondre à cette plainte courante.

Méthodes

Une évaluation du sommeil a été faite pendant 9 jours à l'aide d'un agenda du sommeil et d'un actimètre de poignet. Elle a été suivie d'une journée de formation sur les comportements et l'hygiène du sommeil, accompagnée d'un compte rendu collectif et individuel des caractéristiques du sommeil de la période d'observation, et d'une nouvelle évaluation, à distance, objectivant les bénéfices obtenus.

Résultats

Sur les 26 participants, 17 femmes et 9 hommes âgés en moyenne de 68 ± 1 ans et ayant rempli les différents critères d'inclusion, 14 avaient une insomnie avec une durée des réveils nocturnes ≥ 1 heure et/ou une latence d'endormissement ≥ 30 min (groupe 1). Les 12 autres (groupe 2), considérés comme « non insomniaques » sur ces critères, se plaignaient aussi de la qualité de leur sommeil. Après la formation, les participants du groupe 1 ont augmenté de 24 à 33 min leur temps de sommeil, grâce à une réduction de la durée des réveils nocturnes et de la latence d'endormissement, sans modifier le temps passé au lit. Ceux du groupe 2 ont augmenté la durée de leur sommeil de 18 à 47 min, en restant au lit plus longtemps et en maintenant une efficacité du sommeil proche de 88 %. Ces effets bénéfiques étaient accompagnés par une appréciation positive de la qualité subjective de leur sommeil et une augmentation du dynamisme le matin.

Conclusion

Des séances de formation simples, répétées et comprenant l'analyse de données individuelles ont eu une efficacité sur la qualité objective et subjective du sommeil.

Abstract

Summary

Introduction

The prevalence of sleep disorders increases with age and reaches 20 to 40% of those older than 60 years. We set up a health education program to help the elderly to improve their sleep. It includes a preliminary 9-day evaluation with a sleep diary and wrist actigraph, a day of group cognitive behavioral therapy, and a follow-up assessment, again with sleep diary and actigraph.

Methods

Of the 26 study participants (9 men and 17 women, mean age: 68 ± 1 years), 14 had insomnia with night awakenings of 1 hour or longer or a sleep latency of 30 minutes or longer or both (group 1). The other 12 (group 2) also complained of insufficient sleep.

Results

In the weeks following cognitive behavioral therapy, group 1 improved their total sleep time by an average of 24 to 33 minutes, with reduced night-time awakenings and sleep latency and no change in their time spent in bed. Those in group 2 also increased their total sleep time by 18 to 47 minutes, by spending more time in bed and maintaining a sleep efficiency close to 88%.

Conclusion

This study showed that cognitive behavioral therapy coupled with individual sleep evaluation improves sleep duration in elderly people who complain of insufficient sleep. These beneficial effects were accompanied by positive assessments of both subjective sleep quality and morning energy.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 12-C1

P. 1721-1731 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des pratiques de prise en charge initiale du cancer du sein de petite taille chez la femme
  • Béatrice Fritsch, Michèle Ostermann, Sylvie Thorn, François Seiller, Bertrand Fischer, Gilbert Weill
| Article suivant Article suivant
  • Kystes hydatiques du lobe de Spiegel : particularités cliniques et thérapeutiques
  • Mohamed Issam Beyrouti, Ramez Beyrouti, Mahdi Bouassida, Mohamed Ben Amar, Foued Frikha, Khalil Ben Salah, Bassem Abid, Ahmed Guirat, Ali Ghorbel, Jamel Mnif, Ali Ayadi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.