Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la qualité des prescriptions antibiotiques dans le service d’accueil des urgences d’un centre hospitalier général - 31/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.05.031 

Stéphane Gennai [1],

Patricia Pavese [2],

Jean-Philippe Vittoz [3],

Corinne Decouchon [2],

Sandrine Remy [4],

Odile Dumont [4],

Françoise Carpentier [1],

Patrice François [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectif

Évaluer la pertinence et la conformité des prescriptions antibiotiques dans un service d’accueil des urgences (SAU) médicochirurgicales, et étudier les facteurs susceptibles de les influencer.

Méthodes

Cette étude prospective concernait tous les patients âgés de plus de 15 ans et 3 mois examinés au SAU sur une période de 100 jours et pour lesquels une antibiothérapie était instaurée. La pertinence des indications et la conformité des prescriptions aux règles d’utilisation étaient évaluées par 2 infectiologues indépendants. L’étude s’intéressait également à l’évolution des patients à 7 jours de l’initiation de l’antibiothérapie, à leur durée d’hospitalisation et aux éventuelles modifications thérapeutiques.

Résultats

Deux cent onze patients ont été inclus, dont 47 % d’hommes. Les prescriptions étaient jugées pertinentes dans 53 % des cas et à la fois pertinentes et conformes dans leur réalisation pour 34 % des cas. Cinquante pour cent des prescriptions concernaient des pathologies urinaires ou pulmonaires. Quatre familles d’antibiotiques correspondaient à 88 % des prescriptions. Les erreurs de prescriptions étaient liées à l’utilisation excessive de bithérapies, de traitements intraveineux et à des erreurs de spectre. Cinquante-six pour cent des patients étaient secondairement hospitalisés, généralement plus d’une semaine (70 % des cas). En cas de non-hospitalisation, 31 % des patients avaient des durées de traitement à domicile inadaptées. Quarante-quatre pour cent des antibiothérapies initiées au SAU étaient secondairement modifiées.

Conclusion

Un travail multidisciplinaire paraît indispensable afin d’optimiser les prescriptions antibiotiques.

Abstract

Summary

Aim

To study the appropriateness and conformity to antibiotic prescription guidelines in an emergency department and to assess the factors likely to influence them.

Methods

This prospective study included all adult patients visiting the emergency department over a period of 100 days and receiving antibiotic treatment. Two independent specialists in infectious disease assessed the appropriateness of the indications and the treatment's conformity with good practice guidelines. We also studied patient's status 7 days after initiation of antibiotic treatment, duration of hospitalization and any treatment changes.

Results

The study included 211 patients, 47% of them men. Prescriptions were appropriate in 53% of cases and in accordance with guidelines in 34%. Half of all prescriptions were related to urinary tract or pulmonary infections. Four antibiotic families accounted for 88% of prescriptions. Prescription errors were related to multidrug treatments, intravenous drugs, and inappropriate antibiotic families. More than half (56%) of the patients were admitted, and 70% of these remained in the hospital more than one week. Duration of treatment was inappropriate for 31% of the patients not admitted. In all, 44% of the antibiotic prescriptions ordered in the emergency department were later modified.

Conclusion

Multidisciplinary work is essential in improving the quality of antibiotic prescriptions in an emergency department.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1-C1

P. 6-13 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le Plan national maladies rares, une chance pour les malades
  • Loïc Guillevin
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la prise de décision de prescription d’un antalgique en prise quotidienne unique ou multiple dans les rachialgies aiguës
  • Serge Perrot, Victor Concas, Francis Allaert, Françoise Laroche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.