Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fréquence du virus respiratoire syncytial et des autres virus respiratoires dans les hospitalisations de l’enfant - 31/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.06.023 

Marie-Joëlle El-Hajje [1 et 2],

Florence Moulin [1],

Nathalie de Suremain [1],

Elizabeth Marc [1],

Cécile Cosnes-Lambe [1],

Charlotte Pons-Catalano [1],

Mathie Lorrot [1],

Martin Chalumeau [1 et 2],

Flore Rozenberg [3],

Josette Raymond [3],

Pierre Lebon [3],

Dominique Gendrel [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Objectifs

Estimer la fréquence du virus respiratoire syncytial (VRS), et des principaux virus respiratoires dans une population d’enfants hospitalisés pour infection respiratoire, fièvre aiguë isolée ou asthme pendant 3 ans dans un hôpital parisien.

Méthodes

Nous avons inclus les patients de 8 jours à 16 ans hospitalisés en urgence entre 2002 et 2004 pour une des affections communautaires citées et ayant eu un prélèvement nasopharyngé pour recherche par immunofluorescence de VRS, influenza A et B, para-influenza 1, 2 et 3 et adénovirus (90 % d’exhaustivité pour les prélèvements dans les maladies explorées).

Résultats

Un virus a été isolé chez 464 (38,4 %) des 1 208 patients prélevés, 62,8 % des patients de moins de 6 mois étant positifs. Trois cent soixante-quinze patients avaient un VRS, dans 74 % des cas chez des patients de moins de 6 mois avec une bronchiolite. Cinquante-trois patients étaient positifs pour le virus influenza A, 24 pour un adénovirus et seulement 11 pour un virus para-influenza. Le VRS était le virus prédominant chez l’enfant avant, mais aussi après 2 ans. Le VRS était plus souvent observé que le virus influenza dans les asthmes aigus ou toute autre maladie y compris les pneumonies figurées, en dehors des fièvres isolées où le virus grippal est plus fréquent.

Conclusion

Le VRS est le virus largement prédominant chez l’enfant hospitalisé. Après l’âge de 2 ans, il est observé avec la même fréquence que le virus influenza A. Les virus influenza sont peu fréquemment et les virus para-influenza très rarement observés chez les enfants hospitalisés à Paris.

Abstract

Summary

Objective

To assess the prevalence of respiratory syncytial virus (RSV) and other important respiratory viruses in children hospitalized in a pediatric hospital in Paris (France) during a 3-year period (2001 to 2004).

Patients and Methods

The study included all patients aged 8 days to 16 years admitted from the community through emergency department with bronchiolitis, pneumonia, upper respiratory tract infection, asthma or acute isolated fever and who had nasopharyngeal samples taken for viral identification by immunofluorescence (RSV, influenza, para-influenza, and adenoviruses).

Results

A virus was found in 464 of 1208 patients with samples taken. RSV was identified in 375 patients, 74% of them younger than 6 months and diagnosed with bronchiolitis. RSV was isolated more often than any other virus, overall and for all diagnoses except “isolated fever,” for which influenza was more frequent. In patients aged 24 months or older, influenza and RSV were identified at the same frequency. Overall, influenza virus was found in 53 patients, adenoviruses in 24 and para-influenza viruses in 11.

Conclusion

RSV was the respiratory virus isolated most often, even in older children, during this 3-year study. The relative rarity of hospitalizations due to para-influenza viruses is characteristic of this area, compared with some other countries.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1-C1

P. 37-43 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité de supports anatomiques en mousse pour la prévention des escarres de talons
  • Jean-François Cadue, Stéphane Karolewicz, Catherine Tardy, Claudie Barrault, René Robert, Olivier Pourrat
| Article suivant Article suivant
  • Hernie interne du ligament falciforme révélée par une occlusion intestinale aiguë
  • Heykal Bedioui, Amine Daghfous, Amine Daghfous, Rachid Ksantini, Kais Nouira, Faouzi Chebbi, Fadhel Fteriche, Wael Rebai, Mohamed Jouini, Montasser Kacem, Emna Menif, Zoubeir Bensafta

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.