Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enjeux économiques de l’asthme sévère - 31/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.06.019 

Laurent Laforest [1],

Laure Com-Ruelle [2],

Gilles Devouassoux [3],

Christophe Pison [4],

Éric Van Ganse [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

L’asthme sévère et réfractaire est un problème de santé publique compte tenu des risques de mortalité, de la morbidité qu’il engendre, ainsi que de son impact sur la qualité de vie des patients. Ses conséquences sur le plan économique ne doivent pas être oubliées.

L’ensemble des études publiées suggère une augmentation de la consommation de soins en fonction du degré de sévérité de l’asthme.

La consommation de soins des asthmatiques sévères pourrait en partie être réduite par certaines mesures (adéquation du traitement, éducation des patients, meilleure coordination des soins, traitement de comorbidités associées), tout en gardant à l’esprit les difficultés spécifiques aux asthmes sévères et réfractaires.

Si de nouveaux traitements de l’asthme sévère sont prometteurs d’un point de vue clinique, il convient de se poser la question de leur coût et de leur indication en pratique médicale.

Abstract

Key points

Severe asthma and difficult-to-treat asthma are major issues in public health, given the mortality and morbidity they induce and their detrimental effects on patients’ quality of life. The economic consequences should not be overlooked either.

Published studies suggest that asthma-related medical resource use increases with the degree of asthma severity.

Medical resource use incurred by severe (and/or difficult-to-treat) asthma could be reduced in part by more appropriate treatment, better patient education, improved coordination of disease management and treatment of comorbid diagnoses. The specific difficulties in the management of severe asthma and/or difficult-to-treat asthma must nonetheless be kept in mind.

Recent new treatments appear promising, but their costs and indications in actual medical practice require better definition.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1-C2

P. 117-128 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’asthme est-il une maladie toujours potentiellement mortelle ?
  • Isabella Annesi-Maesano, Sofia Kalaboka, Jean-Pierre Piau
| Article suivant Article suivant
  • Allergie et asthme réfractaire : nouvelles pistes étiologiques et thérapeutiques
  • Alice Cleenewerck, Chantal Raherison, Antoine Magnan, José-Manuel Tunon-de-Lara

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.