Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Asthme réfractaire : évoquer une aspergillose bronchopulmonaire allergique - 31/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.07.013 

André-Bernard Tonnel,

Isabelle Tillie-Leblond

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

L’aspergillose bronchopulmonaire allergique (ABPA) résulte d’un double mécanisme : une réaction d’hypersensibilité et un processus de colonisation bronchique par Aspergillus.

L’ABPA s’observe sur un terrain non immunodéprimé et dans 2 situations très différentes : l’asthme chronique réfractaire et la mucoviscidose dont elle constitue une fréquente complication.

Le diagnostic chez l’asthmatique est établi sur la base d’un faisceau de critères cliniques (asthme récurrent souvent corticodépendant, toux et expectoration épaisse, prick-test positif à Aspergillus), biologiques (éosinophilie sanguine classique mais inconstante, IgE totales élevées, IgE et IgG spécifiques d’ Aspergillus) et radiologiques (bronchectasies centrales principalement).

Au cours de la mucoviscidose, le diagnostic est plus difficile dans la mesure où les signes propres aux 2 maladies s’interpénètrent.

Le pronostic à long terme de la maladie est bon dans les stades débutants, mais son évolution et sa progression entre différents stades n’est toujours pas bien comprise.

La recommandation générale est de réaliser un diagnostic précoce et un dépistage actif des exacerbations afin d’éviter la progression vers la formation de bronchectasies ou d’une fibrose pulmonaire.

Actuellement 2 molécules ont fait preuve d’efficacité dans le traitement de l’ABPA : l’itraconazole et les corticoïdes. Ce traitement doit être utilisé pendant les épisodes d’exacerbations ; un traitement au long cours n’est préconisé que dans le cas précis d’un asthme corticodépendant sévère et sur terrain de mucoviscidose.

Abstract

Key points

Allergic bronchopulmonary aspergillosis (ABPA) results from a twofold mechanism: Th2-like hypersensitivity reaction and bronchial colonization by Aspergillus fumigatus.

This relatively rare disease occurs in immunocompetent patients in two very different situations: refractory asthma and cystic fibrosis.

Diagnosis in asthma patients is relatively easy; it is based on the association of several criteria: clinical (recurrent exacerbations despite adequate therapy and a positive A. fumigatus skin prick-test), laboratory (inconsistent blood eosinophilia, high serum levels of total IgE, presence of A. fumigatus-specific IgE and IgG) and radiological (mainly central bronchiectasis, sometimes transitory pulmonary infiltrates).

Diagnosis is more difficult in patients with cystic fibrosis because of the similarity of their various criteria.

Long-term prognosis is good in the early stages of the illness, although the natural history and course of the disease are not fully understood.

Early diagnosis and active screening for exacerbations are recommended to prevent bronchiectasis and progression to end-stage lung disease.

Two drugs have shown their efficacy in treating ABPA: corticosteroids and itraconazole. They are recommended in acute exacerbations and should not be used as long-term therapy, except in corticosteroid-dependent asthma and in some cases of cystic fibrosis.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1-C2

P. 161-166 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse de l’expectoration induite dans l’asthme réfractaire
  • Renaud Louis, Vincent Potmans
| Article suivant Article suivant
  • Asthme hyperéosinophilique
  • Jean-François Cordier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.