Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mélanome au stade ganglionnaire : analyse du ganglion sentinelle, curage ganglionnaire, perspective des traitements adjuvants. Enquête nationale française sur les pratiques actuelles et envisagées - 08/01/20

Stage III melanoma: Sentinel node biopsy, completion lymph node dissection and prospects of adjuvant therapy. A French national survey on current and envisaged practices

Doi : 10.1016/j.annder.2019.08.018 
C. Orion a, M. Dinulescu a, S. Dalac-Rat b, D. Giacchero c, T. Jouary d, C. Lebbé e, M.-T. Leccia f, E. Maubec g, N. Meyer h, L. Mortier i, A. Dupuy a,
pour le

Groupe de cancérologie cutanée de la Société française de dermatologiea, b, c, d, e, f, g, h, i

a Service de dermatologie, CHU de Rennes, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35000 Rennes, France 
b Service de dermatologie, CHRU François-Mitterrand, 14, rue Gaffarel, BP 77908, 21079 Dijon cedex, France 
c Cabinet de dermatologie, 11, rue Châteauneuf, 06000 Nice, France 
d Service de dermatologie, CH de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64000 Pau, France 
e Service d’oncodermatologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
f Service de dermatologie, CHU Grenoble Alpes, boulevard de la Chantourne, 38700 La Tronche, France 
g Service de dermatologie, hôpital Avicenne, AP–HP, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
h Dermatologie, IUC et CHU de Toulouse, 24, chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse, France 
i Service de dermatologie, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La publication récente d’essais randomisés testant l’intérêt des traitements adjuvants et du curage ganglionnaire au stade III microscopique amène à reconsidérer la prise en charge du mélanome sur plusieurs aspects : l’indication de recherche du ganglion sentinelle, l’indication de curage ganglionnaire au stade microscopique et les traitements adjuvants. L’objectif de notre étude était d’évaluer les pratiques actuelles et d’interroger les onco-dermatologues sur les changements envisagés dans leur pratique à la lumière des publications récentes.

Matériel et méthodes

Nous avons effectué un sondage auprès des médecins membres du Groupe de cancérologie cutanée de la Société française de dermatologie en octobre 2017.

Résultats

Quarante centres français étaient représentés et 53 réponses individuelles ont été enregistrées. La technique du ganglion sentinelle était pratiquée par 75 % des centres. Avant l’été 2017 et la publication de l’essai MSLT-II, (démontrant l’absence de bénéfice thérapeutique à la réalisation d’un curage ganglionnaire lors de la découverte d’un ganglion sentinelle positif), 90 % des centres effectuaient un curage ganglionnaire en cas de positivité du ganglion sentinelle. À la lumière des résultats de l’étude MSLT-II, 45 % des répondeurs envisageaient de ne plus le réaliser. Le rapport bénéfice/risque incitait à la prescription, à visée adjuvante, du nivolumab pour 96 % et de l’association dabrafénib+tramétinib pour 79 % des médecins répondeurs, alors que l’interféron et l’ipilimumab n’étaient plébiscités que par respectivement 21 % et 15 % des répondeurs.

Conclusion

La prise en charge du mélanome au stade précoce va connaître d’importants changements grâce à l’arrivée de traitements adjuvants au rapport bénéfice/risque favorable ; on peut également s’attendre à une diminution des indications de curage ganglionnaire pour les patients au stade III microscopique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The recent publication of randomized trials investigating the efficacy of adjuvant therapy and completion lymph node dissection at microscopic stage III melanoma calls for a reappraisal of melanoma management from different angles: indications for sentinel lymph node biopsy, indications for completion lymph node dissection in microscopic-stage disease, and adjuvant therapies. Our objective was to evaluate current practices and to question French onco-dermatologists about any changes they envisaged in their practices in the light of recent publications.

Methods

We conducted a national survey among members of the Cutaneous Oncology Group of the French Society of Dermatology in October 2017.

Results

Forty French health centers were included, and 53 individual responses were collected. Sentinel lymph node biopsy for melanoma was performed at 75 % of the centers. Before the summer of 2017 and the publication of MSLT-II (proving the absence of any therapeutic benefits for complete lymph node dissection in microscopic stage III melanoma), when a positive sentinel lymph node was diagnosed, immediate completion lymph node dissection was performed at 90 % of the centers. After the publication of MSLT-II, 45 % of the respondents considered stopping this practice. The risk-benefit ratio prompted prescription of nivolumab and of combined dabrafenib+trametinib as adjuvant therapy by respectively 96 % and 79 % of respondents, while the corresponding rates for interferon and ipilimumab were only 21 % and 15 %.

Conclusion

Early melanoma management stands on the verge of major changes thanks to the arrival of efficient adjuvant therapies and a decrease in immediate completion lymph node dissections for patients with microscopic stage III is also anticipated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélanome, Ganglion sentinelle, Curage ganglionnaire, Traitement adjuvant, France, Enquête nationale

Keywords : Melanoma, Sentinel node biopsy, Completion lymph node dissection, Adjuvant therapy, France, National survey


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 1

P. 9-17 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cinq ans d’expérience d’un atelier de maquillage médical correcteur des dermatoses affichantes : évaluation par la satisfaction des patients
  • L. Troin, S. Mallet, M.-C. Lagouanelle, F. Scannapieco, C. Lignon, C. Gaudy-Marqueste, J.-J. Grob, M.-A. Richard
| Article suivant Article suivant
  • Lupus érythémateux et atteinte unguéale : revue de la littérature
  • C. Wagner, F. Chasset, T. Fabacher, D. Lipsker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.