Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rapport 19-11. Mieux former les étudiants en médecine à l’investigation clinique*,** - 11/01/20

Better train medical students in clinical investigation

Doi : 10.1016/j.banm.2020.01.001 
Yves-Marie Deugnier, Rapporteur 1, , Dominique Angèle Vuitton 2

au nom de la commission XV (enseignement, recherche – parcours de formation)

1 Académie nationale de médecine, 16, rue Bonaparte, 75006 Paris, France 
2 Académie nationale de médecine, 16, rue Bonaparte, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le samedi 11 janvier 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

RÉSUMÉ

Indispensable à la progression du système de santé dans tous ses aspects, la recherche clinique française est à la peine en raison, notamment, de la démotivation du corps médical. Le présent travail a eu pour objectifs (i) de préciser la façon dont les Unités de Formation et de Recherche (UFR) médicales sensibilisent, motivent, enseignent et soutiennent leurs étudiants en matière d’investigation clinique (IC) et (ii) d’émettre des recommandations propres à améliorer la formation de tous les étudiants et à accroître leur investissement en IC. L’enquête menée auprès des doyens et les auditions de différentes personnalités et de représentants des étudiants ont permis de constater (i) une perception globale élitiste et tronquée de la recherche par les étudiants, (ii) un investissement insuffisant de leur part dans les activités d’IC et les publications qui y sont associées, (iii) une formation éclatée sans vision globale, (iv) un encadrement insuffisant des thèses et mémoires et (v) une répartition inadaptée des rôles et des crédits en lien avec l’IC entre Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) et UFR. L’Académie nationale de médecine propose de saisir l’opportunité des réformes des 2e et 3e cycles pour (i) renforcer l’information et l’incitation auprès des étudiants, (ii) leur offrir, à côté des parcours des Masters, un enseignement obligatoire, coordonné et regroupé autour de la lecture critique d’article puis de la phase socle des Diplômes d’Études Spécialisées (DES) dans l’objectif d’en faire de bons lecteurs et de bons investigateurs, (iii) actualiser la formation des encadrants, notamment les coordonnateurs de DES et les directeurs des hôpitaux, (iv) confier à une commission facultaire le soin de développer des actions institutionnelles de soutien à la réalisation des thèses et des mémoires et à leur publication, (v) mettre en place des indicateurs de suivi pertinents, reproductibles et harmonisés entre les UFR ainsi que (vi) dégager une partie des MERRI (Missions Enseignement Recours Recherche et Innovation) modulables, actuellement alloués aux seuls établissements hospitaliers, au profit des UFR et valoriser par un titre et des vacations les praticiens hospitaliers ou libéraux particulièrement engagés en IC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Essential to the progress of the health system in all its aspects, clinical investigation (CI) is at a loss in France because, in particular, of the loss of motivation of the medical profession. The objectives of this report were to (i) clarify how the Medical Schools of Medicine (MS) raise awareness of, motivate, teach, and support their students in relation to CI and (ii) make recommendations to improve the training of all students and increase their investment in CI. Survey of MS deans and hearings of various CI personalities and of student representatives revealed (i) an elitist and truncated overall perception of research by students, (ii) an insufficient investment on their part in research activities and publications, (iii) a fragmented training with no overall vision, (iv) an insufficient supervision of theses and dissertations and (v) an inappropriate allocation of roles and credits related to CI between hospitals and MS. The National Academy of Medicine proposes to seize the opportunity of the reforms of the 2nd and 3rd cycles of the medical curriculum to (i) strengthen information and incentives for students, (ii) offer them, alongside Master degree courses, a compulsory, coordinated and grouped education program around the critical reading of articles and the scientific background program of the Specialized Medical Education Diploma (in French, ‘DES’) with the aim of making them good readers and investigators, (iii) update the training of supervisors, in particular DES coordinators and hospital directors, (iv) entrust a faculty committee with the task of developing institutional actions to support the completion of MD theses and DES dissertations and their publication, (v) set up relevant, reproducible and harmonized monitoring indicators between MS, as well as (vi) allocate a share of the credits from the Ministry of Health currently allocated only to hospitals, with MS, and acknowledge hospital practitioners’ engagement in CI through academic titles and research contracts

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots Clés : recherche Clinique, investigation Clinique, étudiants en médecine, enseignement, hôpital, faculté

Keywords : clinical research, clinical investigation, medical students, training, hospital, university



 *Un rapport exprime une prise de position officielle de l’ Académie nationale de médecine.
 L’Académie dans sa séance du mardi 5 novembre 2019, a adopté le texte de ce rapport par 48 voix pour, 13 voix contre et 13 abstentions.
 **Séance du 15 novembre 2019


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.